ActualitéBusinessData RoomStartup

[Atelier Numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #13 : Patriwine

Le vin évolue plus vite que les valeurs refuges comme l’or ou l’immobilier. En 5 ans,  alors que le CAC 40 baissait de 20 %  les grand crus de Bordeaux gagnaient 200%  ! On a beaucoup parlé récemment d’un record de vente au duty free de Roissy : 50 000 euros pour 6 bouteilles dont 5 Bordeaux !

A l’origine de Patriwine, des professionnels bordelais du marché du vin qui ont décidé de proposer aux internautes-investisseurs de spéculer sur les grands crus, Château Latour, Petrus, Lafite Rothschild… Ces bouteilles d’exception bénéficient d’une cotation officielle qui permet à ce secteur de se positionner sur le marché des placements financiers avec des perspectives de rendement sans cesse confirmées par l’explosion internationale de la demande et la rareté structurelle de la production. Les grands vins de Bordeaux sont clairement entrés dans l’univers de la finance et du luxe !

Patriwine revendique un CA de plus de 3M€ entre son lancement en juin 2011 et la fin de l’année dernière. Le ticket d’entrée fixé à 10 000 € a déjà séduit quelques centaines d’investisseurs, souvent passionnés de vin, parmi lesquels beaucoup de Français expatriés.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Atelier Numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #13 : Patriwine
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Copy link