ActualitéBusinessTech

Atos remporte un contrat pour fournir des supercalculateurs à l’Inde

Avec l'AFP

Le géant informatique français Atos a signé avec le gouvernement indien un contrat de trois ans portant sur la fourniture de supercalculateurs BullSequana, dans le cadre du plan indien de supercalcul.

Le contrat représente un montant de « plusieurs dizaines de millions d’euros », a précisé à l’AFP une source proche du dossier. Les supercalculateurs seront assemblés en Inde par des équipes d’Atos, mais le contrat « ne prévoit pas de transferts de technologie », a précisé la source.

IBM, Cray Computers, Fujitsu…

Les machines seront installées dans plusieurs institutions et centres de recherche, « faisant ainsi d’Atos un fournisseur clé de supercalculateurs en Inde pour ce domaine« , a précisé le groupe français. « Nous sommes présents en Inde depuis une dizaine d’années en centres d’ingénierie et dans l’assemblage industriel pour les supercalculateurs », a précisé Pierre Barnabé, le directeur des opérations de la division Big Data et cybersécurité d’Atos, à laquelle sont rattachés les supercalculateurs.

« Ce contrat est la consécration de notre investissement pionnier dans le pays dans le domaine du calcul intensif », a-t-il ajouté. Les supercalculateurs vendus par Atos comprendront notamment le dernier né de sa gamme, le BullSequana XH2000, entièrement refroidi par eau. Atos est le dernier fabricant européen de superordinateurs, un marché sur lequel il est en concurrence avec des groupes américains (IBM et Cray Computers notamment), japonais (Fujitsu) et des constructeurs chinois.

Le groupe de services informatiques français est entré sur ce marché en 2014, en rachetant le groupe Bull. La division « Big Data et cybersécurité », qui comprend les supercalculateurs, connaît une croissance organique solide et a représenté environ 6% du chiffre d’affaires d’Atos en 2017.

Bouton retour en haut de la page
Atos remporte un contrat pour fournir des supercalculateurs à l’Inde
[Made in Bordeaux] Qui sont les 20 startups à impact à suivre en 2022 ?
MICHEL COMBES
SoftBank: Marcelo Claure claque la porte, le Français Michel Combes promu DG de SoftBank International
Les cookies internet n’ont jamais été conçus comme des outils d’espionnage, affirme leur inventeur
Portrait de Christel Heydemann, du BCG à la direction générale d’Orange
[Série C] La startup belge Cowboy lève 80 millions de dollars pour accélérer la vente de ses vélos électriques connectés aux États-Unis
Comment 800 Tech contribuent à l’innovation de Cdiscount