Business

« Avant d’être un business, une startup c’est une équipe. » par Marc Thouvenin

Marc Thouvenin, le fondateur de Regioneo était invité ce week end au Startup Weekend Lyon, en tant que membre du jury. Ce fut l’occasion également de faire le discours d’introduction du Week end que nous vous livrons tel quel:

« Entourez vous des meilleurs quoi qu’il arrive. Les meilleurs sont parfois difficiles à trouver, car ils ne développent pas assez leur réseau. Mais cherchez et cherchez encore.

Choisir ses associés, au tout début, c’est crucial, car vous allez être lié à eux très longtemps.
Il vous faut des associés avec lesquels vous êtes en phase mais qui vous complètent. C’est essentiel que vos associés soient assez forts pour s’opposer à votre avis. Et soyez assez ouverts pour écouter vos associés, surtout quand ils vous contredisent. Ecoutez aussi vos collaborateurs. Ils savent souvent mieux que vous ce qu’il faut faire au niveau opérationnel. Partagez le risque avec vos collaborateurs mais partagez aussi le succès à chaque fois que possible.

Le 2e point, c’est l’idée.

S’il y a bien quelque chose dont l’homme ne manque pas, ce sont les idées. Ne vous précipitez pas, si vous avez eu une bonne idée, alors vous en aurez d’autres, et probablement des meilleures.

Challengez vos propres idées et celles des autres, et n’hésitez pas à les jeter, pour en faire émerger d’autres. Essayez d’avoir 4/5 idées différentes, et choisissez la meilleure, ne vous arrêtez pas à la 1ere. Et puis n’oubliez pas que pour transformer l’idée en business, il faut avoir un marché qui répond. Et la notion de Time to market est fondamentale. Vous pouvez avoir une bonne idée, un bon produit, si les clients ne savent pas encore qu’ils en ont besoin, ils ne l’achèteront pas. (tout le monde n’est pas Apple !) Et puis, prenez du recul. Votre idée va évoluer. Adaptez vous à votre environnement et votre marché. Mais ne soyez pas une girouette.

Le 3e point, c’est l’exécution.

Restez focus : faire une seule chose, et la faire parfaitement.
De nombreux parmi vous vont vouloir faire plusieurs choses : vendre des produits ou des services et aussi publier du contenu pour attirer des visiteurs et aussi commercialiser des bases emails, etc. Choisissez ce que vous faites, focalisez vous dessus et achetez le reste.

De cette façon, il sera plus facile de faire parler de vous, car vous serez des spécialistes. Agitez l’espace, remuez les médias, montrez que vous êtes les seuls crédibles sur votre créneau, et c’est vous qui parlerez à la télé.

Car au fond, le pire qui puisse vous arriver, c’est que personne ne parle de vous.
D’ailleurs, avec la visibilité et l’exposition médiatique, vous allez attiser la jalousie et des trolls vont apparaitre. Ils vont commencer à vous dénigrer et vous diffamez. Et bien soyez sereins et riez-en plutôt ! Ca vient toujours avec la célébrité. Et puis généralement, les trolls ne sont pas influents. Personne ne les prend au sérieux, et généralement, ils s’épuisent tout seul.… En général…

Le dernier point, c’est l’aboutissement : le succès ou l’échec.

Ecoutez ce que disent ceux qui ont échoué, c’est très instructif, et cela augmentera vos chances de succès. Il y a quelques semaines, la conférence Fail Conf a eu lieu à Paris chez Microsoft. Je vous conseille d’aller regarder la vidéo.

Je vous donne juste 2 morceaux choisis :

– Ceux qui ne prennent pas de risques n’échoueront jamais, mais ne réussiront jamais non plus : no pain no gain
– La notion de réussite et d’échec est très relative : Entre un échec sur un projet très ambitieux et la survie d’un petit projet sans ambition, qui a le plus de mérite, selon vous ? Lequel a le plus de chance de changer le monde in-fine ?

Ecoutez ceux qui vous disent que vous avez tort, et apprenez de leurs objections, mais entourez vous de gens qui croient en votre projet. Pas d’énergie à perdre sur des dissonances au coeur de l’action, mais écoutez attentivement ceux qui vous disent que ça ne marchera pas. Car vous verrez qu’avec le recul, que votre projet soit une réussite ou un succès, vous aviez dès le début, tous les éléments pour prendre les bonnes décisions.

Votre succès ne dépend que de votre capacité à choisir les avis que vous allez suivre et ceux que vous allez ignorer. »

Retrouver le blog de Marc Thouvenin: Alterclickr

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

5 thoughts on “« Avant d’être un business, une startup c’est une équipe. » par Marc Thouvenin”

  1. Je suis étonné que le 1er point soit « le choix de l’équipe ». D’accord sur le fond, mais je ne vois pas comment former une équipe si on a pas une bonne idée au départ, non ?

  2. Pascalf49> C’est bien cela qui est compliqué ! L’idée amène les gens mais lorsqu’on se lance, il faut trouver des gens avec qui on puisse s’entendre, avec qui on pourra progresser et affiner le projet.

    C’est l’histoire de rencontres, d’affinités et de volontés communes avant que cela devienne une entreprise. D’où le fait qu’énormément de start-up se révèlent être de réelles aventures humaines.

  3. Bonjour,

    Je susi d’accord sur l’importance de l’équipe mais pas d’accord avec la phrase suivante :

    « Entre un échec sur un projet très ambitieux et la survie d’un petit projet sans ambition, qui a le plus de mérite, selon vous ? Lequel a le plus de chance de changer le monde in-fine ? »

    Il vaut mieux pérenniser une activité qui fait vivre 5 personnes durant 20 ans qu’en planter une qui emploi 200 personnes durant deux ans… Changer le monde est le discours à la mode chez les entrepreneurs web.. mais c’est quoi changer le monde ? maintenir son activité sur son territoire contre vents en marées ? travailler pour le bien de la collectivité et non pour son compte perso ? Qui change le monde parmi les entrepreneurs du web ? Job ? parce qu’il fait des tablettes ? Zuck ? avec son réseau social plus efficace que la CIA ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This