AcquisitionActualitéAmérique du nordBusinessData RoomEuropeInvestissementsMediaTech

Axel Springer met la main sur eMarketer pour 242 millions de dollars

Axel Springer prend le contrôle d’eMarketer, fournisseur d’analyses, de rapports et de données dans le secteur numérique pour les entreprises et les institutions. En effet, le groupe de presse allemand vient d’acquérir 93% des actions de la société américaine d’études pour 242 millions de dollars (213 millions d’euros). Les 7% restants continueront d’être détenus par Terry Chabrowe et Geoff Ramsey, les co-fondateurs d’eMarketer. 

Fondée en 1996, l’entreprise basée à New York apporte des informations commerciales et des données stratégiques aux acteurs du marketing numérique, sous la forme de rapports, de statistiques, d’infographies ou encore de prévisions. Plus de 1 000 entreprises seraient titulaires d’un contrat d’abonnement pour bénéficier de ces données selon les chiffres communiqués par eMarketer, ce qui constituerait pas moins de 81% de ses revenus. Le reste proviendrait du site Internet de la société sur lequel la plupart des informations sont librement consultables.

Pour l’exercice 2015, l’entreprise revendique 45,5 millions de dollars de revenus (40 millions d’euros) et un Ebitda de 13,5 millions de dollars (11,9 millions d’euros). eMarketer vise plus haut cette année en tablant sur 53 millions de dollars de revenus (47 millions d’euros) et un Ebitda de 18,5 millions de dollars (16,3 millions d’euros).

62% des revenus générés par les activités numériques en 2015

La transaction s’inscrit dans la stratégie d’expansion des activités numériques dans le monde anglo-saxon d’Axel Springer, et tout particulièrement sur le marché américain. En s’offrant eMarketer, le groupe allemand souhaite également élargir son portefeuille d’offres innovantes de contenus payants et de se renforcer dans le secteur des informations et du contenu dédiés au milieu des affaires. 

«L’acquisition d’eMarketer suit notre stratégie d'expansion de nos activités aux États-Unis et le renforcement de nos modèles payants», a ainsi confirmé Mathias Döpfner, CEO d’Axel Springer. Revendiquant 200 millions d’utilisateurs uniques à travers le monde en moyenne mensuelle au premier trimestre 2016, le groupe de presse a vu 62% de ses revenus générés par les activités numériques l’an passé. Désormais, la transaction est soumise à l’approbation des autorités en charge de la concurrence.

Lire aussi : Axel Springer débourse 306 millions d’euros pour prendre le contrôle de Business Insider

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This