ActualitéFonds d'investissementInvestissementsLes levées de fonds

Balderton Capital : le fonds londonien lève 305 millions de dollars pour financer des start-ups européennes

Le fonds va se focaliser sur des start-ups en phase d’amorçage.

balderton-capitalL’un des plus importants fonds de capital risque en Europe, Balderton Capital, vient de lever 305 millions de dollars auprès de ses partenaires historiques et de nouveaux participants. Ce nouveau tour de table porte à 2,2 milliards de dollars les montants totaux réunis pour investir.

« Comme avec notre dernier fonds, celui-ci se concentre sur la série A, où l’on voit actuellement les plus grandes opportunités en Europe. Notre objectif est d’être le premier fonds de capital risque avec une perspective internationale à investir dans une entreprise. La forte expérience opérationnelle de notre équipe nous donne l’expertise nécessaire pour aider les jeunes fondateurs à bâtir des entreprises, ce qui explique pourquoi nous sommes prêts à prendre des risques et à travailler avec des entrepreneurs à ce stade précoce » explique Bernard Liautaud, de Balderton et fondateur de Business Objects.

Rebaptisé sous son nom actuel en 2007, Benchmark Capital Europe investit en Europe depuis 2000. Il a notamment déjà pris des participations dans Betfair, depuis introduit en bourse pour une valorisation de 1,9 milliard de dollars, MySQL, acquis par Sun Microsystems, ou encore Yoox, valorisé 2 milliards de dollar en bourse.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Balderton Capital : le fonds londonien lève 305 millions de dollars pour financer des start-ups européennes
Infravia Growth veut financer une quinzaine de startups européennes dans le B2B
[Seed] Logement étudiant: Roof lève 3 millions d’euros auprès de XAnge et Founders Future
[Serie A] 40 millions pour Resilience afin de réinventer la façon de soigner le cancer
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital