ActualitéDistributionIndustrieLes levées de fonds

Bâtiment : Batiwiz lève 650 000 euros pour ses ventes privées en ligne

Batiwiz, spécialisé dans la vente évènementielle de produits dédiés au secteur du bâtiment, vient de lever 650 000 euros auprès de ses actionnaires historiques et trois nouveaux investisseurs privés, proches du secteur de la construction. Cette opération porte à 1,3 million d’euros le capital de l’entreprise. La société va profiter de ces fonds pour accélérer son développement technologique, marketing et commercial.

Lancé en 2013 par Fabrice Moncaut (ex-directeur marketing de Kiloutou), Rémi Calmel (ex-président de Keltravo) et Cédric Fray (ex-directeur de la régie publicitaire du groupe Moniteur), Batiwiz revendique 180 000 membres, le tout sur un positionnement affirmé « haut de gamme ». Dans ce panel, 70% des clients sont des professionnels, et 30% des particuliers.

Et pour cause : « nous ne faisons pas du bricolage, car nous visons les professionnels du bâtiment, ou les bricoleurs lourds comme les adeptes du do it yourself (DIY), que l’on retrouve beaucoup dans le secteur agricole par exemple. Nous n’avons pas vocation à aller sur le marché du bricolage grand public » explique à Frenchweb Cédric Fray qui affirme proposer des tarifs de 20% à 60% inférieurs à ceux des circuits traditionnels. Pour répondre aux besoins de ses clients, l’e-marchand a signé des accords de distribution avec General Electric, Phillips ou encore Hitachi pour des opérations de déstockage – du fait des changements de gamme – ou, au contraire, le lancement de nouveaux produits. Batiwiz est en ainsi en contact direct avec les industriels.

Le secteur est en pleine ébullition et la concurrence s’intensifie. La marketplace MesMateriaux.com a par ainsi levé 2,75 millions d’euros ce mois-ci. « Nous sommes un site de vente privée qui cible les professionnels, c’est notre force » selon M. Fray. « Nous visons les 2 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’exercice en cours, en croissance mensuelle de 15% à 20% ».

Et alors que le panier moyen dans l’e-commerce a baissé de 3,5% en moyenne sur un an selon une étude de la Fevad publiée en février, Batiwiz revendique une moyenne d’achat de 350 euros en mai dernier. « C’est l’avantage de cibler les professionnels : ils achètent en continu, il y a donc une récurrence des achats… Cela diminue aussi le coût d’acquisition clients » selon Cédric Fray.

Composée de 14 collaborateurs répartis par tiers entre le développement technologique, la partie commerciale, et la logistique, contrôle de gestion et administration des ventes, la start-up compte embaucher sept nouvelles recrues d’ici à septembre.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This