ActualitéBlockchain / CryptoBusinessInvestissementsLes levées de fondsMoyen OrientStartupTech

Blockchain : Ant Financial (Alibaba) participe au tour de table de 10 millions de dollars de l’Israélien Qedit

A l’heure du RGPD et des scandales qui secouent les GAFA, la protection et la confidentialité des données n’a jamais été autant sous le feu des projecteurs. Et Qedit entend bien profiter de ce contexte pour avoir le vent en poupe en misant sur la blockchain. La start-up israélienne, qui développe une solution de préservation de la confidentialité des données dans la blockchain, vient ainsi de réaliser un tour de table de 10 millions de dollars en série A mené par MizMaa Ventures. Ant Financial, la filiale financière d’Alibaba, RGAx, Meron Capital, Collider Ventures, Jovono et Target Global ont également participé à l’opération. A l’occasion de cette dernière, la société a annoncé des partenariats avec Ant Financial, RGAx et VMware.

Fondée en 2016 par Jonathan Rouach, Aviv Zohar et Ruben Arnold, Qedit a conçu une solution blockchain qui s’adresse aux entreprises. Celle-ci repose sur la technologie Zero-Knowledge Proof pour assurer la protection de la confidentialité des données dans la blockchain. La solution peut notamment être utilisée dans le secteur bancaire pour transférer des actifs sur des réseaux blockchain décentralisés. 

La blockchain, nouveau gage de confiance pour les entreprises et les institutions financières 

Le protocole développé par la jeune pousse basée à Tel-Aviv permet également aux entreprises d’améliorer la gestion de leur supply chain sans mettre en péril la confidentialité des données ou encore de calculer une cote de solvabilité en s’appuyant sur des données personnelles, sans pour autant avoir accès à ces données. «Qedit est à l’avant-garde de la mise en place de solutions Zero-Knowledge Proof. Cela viendra accélérer l’adoption de la technologie blockchain par les entreprises», estime Isaac Applbaum, co-fondateur de MizMaa Ventures.

Ce financement doit permettre à Qedit de peaufiner son protocole sécurisé de protection de la confidentialité des données et d’élargir son marché, notamment avec des partenariats. «Cette journée marque une étape majeure dans l’accomplissement de notre objectif qui vise à garantir une collaboration sécurisée entre les entreprises qui utilisent des données sensibles», commente Jonathan Rouach, co-fondateur et CEO de Qedit.

Dans le même temps, cette opération témoigne des ambitions d’Ant Financial dans la blockchain, une technologie qui l’intéresse principalement pour enrichir son service de paiement mobile Alipay. «Des mesures solides de protection de la vie privée sont essentielles au développement continu du secteur financier au sens large. Avec Qedit, Ant Financial s’engage à fournir de telles possibilités dans le cadre de nos services blockchain», indique Geoff Jiang, qui dirige la branche d’innovation technologique et commerciale d’Ant Financial.

Qedit : les données clés

Fondateurs : Jonathan Rouach, Aviv Zohar et Ruben Arnold
Création : 2016
Siège social : Tel-Aviv
Activité : solution de préservation de la confidentialité des données dans la blockchain
Financement : 10 millions de dollars en mai 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Blockchain : Ant Financial (Alibaba) participe au tour de table de 10 millions de dollars de l’Israélien Qedit
Reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale: la Cnil trace ses lignes rouges
Ludovic Le Moan (Sigfox): «Personne ne parlait de bas débit avant nous, les autres sont venus par opportunisme»
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi 1Password boucle une première levée de 200 millions de dollars après 14 ans d’existence
L’Asie et les États-Unis à la pointe des FinTech en 2019
[Appel à candidatures] Participez au palmarès 2020 des entreprises qui recrutent dans le numérique
Copy link