ActualitéActualité Start Me Up

Blueseed : un incubateur de startups flottant !

Ce projet fou d’un incubateur situé dans les eaux internationales vise notamment à contourner les quotas d’immigration auxquels sont confrontés les géants du web et des high tech aux Etats-Unis.

Présenté comme un « Google Plex de la Mer », le projet Bluseed pourrait prendre le large au cours de l’année 2014. Situé à une vingtaine de kilomètres des côtes californiennes, ce bateau 2.0 pourrait accueillir près de 1000 porteurs de projet.

L’objectif de cette initiative, dont le lancement aurait déjà été repoussé à plusieurs reprises, est de contourner les normes liées à l’immigration, alors que le secteur de la high tech souffre d’un manque de main d’oeuvre qualifiée. Ainsi, seuls un visa de tourisme et un passeport seraient exigés pour participer à cette aventure.

Les porteurs de projet devraient toutefois également débourser au minimum 1200 dollars (924 euros) par mois pour monter à bord du Blueseed et être déjà soutenus par un investisseur. Pour l’heure, près de 1300 candidatures auraient déjà été déposées.

Pour rappel, un récent article de ABC News rapportait à quel point les géants américains du web et des high tech faisaient pression sur les questions d’immigration.

Dans les détails, l’article précisait que Microsoft avait dépensé plus de 8 millions de dollars en lobbying en 2012 et que les questions d’immigration figuraient dans 33 dossiers. De même, Intel aurait dépensé plus de 3,7 millions de dollars  l’an dernier en lobbying et les questions d’immigration apparaîtraient dans 12 rapports distincts. Au total, près de 24 sociétés high tech auraient fait pression sur ces problématiques au cours des 12 derniers mois.

Lors d’un discours sur la politique d’immigration à Las Vegas en janvier dernier, le Président Obama avait déclaré qu’il serait également favorable à la création d’un visa spécialement dédié aux startups.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Blueseed : un incubateur de startups flottant !
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de la FDJ, Serena et Alven
S’adapter: le maître-mot des artisans et des boutiques depuis le confinement
Cryptoactif: Bitpanda lève 52 millions de dollars auprès du fonds de Peter Thiel 
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer