ActualitéData Room

C’est oui pour les « .paris » et « .bzh » !

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

L’Icann, le régulateur de l’internet a validé le dossier de candidature de Paris ce week-end. Aux côtés des traditionnels « .com », « .org » ou « .fr » pourront désormais apparaitre des sites à l’extension « .paris ».

Ce nouveau nom de domaine générique sera ouvert en plusieurs phases précise le communiqué: « Les partenaires pionniers, puis les détenteurs de marques, puis les particuliers pourront progressivement signifier leur attachement à Paris. » La gestion technique sera confiée à un groupement formé par AFNIC et CORE, respectivement opérateurs des « .fr » et « .cat ».

Accompagnée par la région Bretagne, qui obtient son suffixe « .bzh », la capitale française rejoint ainsi les « .corsica », ».alsace » ou encore « .aquitaine » déposés par les autres collectivités parmi les 54 dossiers français.

Ces collectivités auront déboursé près de 140 000 euros pour déposer une candidature auprès de l’Icann, qui avait ouvert son programme de création de nouveaux noms de domaines génériques en 2008, à l’occasion d’une conférence internationale à Paris.

Bouton retour en haut de la page
C’est oui pour les « .paris » et « .bzh » !
ETX Studio rachète Majelan, la plateforme de podcasts de Mathieu Gallet
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
[Livre Blanc] Efficacité commerciale B2B : il est temps de passer au sales enablement
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media