ActualitéRetail & eCommerce

Booking s’engage à plus de flexibilité tarifaire pour les hôteliers

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le numéro un de la réservation en ligne d’hôtel s’est engagé « à supprimer la clause de parité tarifaire qui interdit aux hôteliers recourant aux services de Booking.com de pratiquer des prix de nuitées plus bas sur les autres plateformes de réservation en ligne » a indiqué l’Autorité de la concurrence qui avait été saisie par plusieurs hôteliers.

Autorité saisie en 2013

Sur France Info, Roland Héguy de UMIH (l’union des métiers et des industries de l’hôtellerie), le principal syndicat hôtelier qui a saisi l’autorité en 2013, parlaient de clauses « abusives et anticoncurrentielles ». « Chaque fois qu’une chambre est louée, le taux de commission pour l’hôtelier varie entre 15% et 25%, voire plus, qu’il verse à Booking » a-t-il poursuivit.

« Ils (les plates-formes, ndlr) ont pris notre clientèle initiale qui maintenant passe directement par ces centrales de réservation. (…) Et sur le taux d’occupation qu’ils nous ont développé, la commission est si élevée que la marge s’est réduite énormément, on ne peut pas répondre à la qualité et à l’investissement etc. ». Il estime cependant que la décision de Booking constitue « un bon début » (voir vidéo en fin d’article).

70% des nuitées réservées sur les plates-formes

Dans la foulée, Booking a annoncé que cet engagement serait élargi à l’ensemble des pays européens alors que sept autorités de la concurrence en Europe « ont ouvert des cas concernant les plateformes de réservation hôtelière » (France, Allemagne, Suède, Royaume-Uni, Italie, Autriche, Irlande).

Toutefois, malgré ce geste, l’affaire n’est pas terminée et l’Autorité de la concurrence annonce qu’elle lance aujourd’hui « une consultation auprès des acteurs du secteur (test de marché) afin de déterminer si cette proposition d’engagements est suffisante pour remédier aux préoccupations de concurrence qu’elle a identifiées ».

Cette annonce survient dans un marché où 70% des nuitées réservées sur Internet sont réalisées via des plates-formes comme Booking ou Hotels.com, et 30% seulement directement sur les sites d’hôteliers précise l’Autorité de la concurrence.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Un commentaire

  1. Petite correction orthographique : « voir plus, qu’il verse à Booking » a-t-il poursuivit. » => « voire plus, qu’il verse à Booking » a-t-il poursuivi »

Bouton retour en haut de la page
Booking s’engage à plus de flexibilité tarifaire pour les hôteliers
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… Les nominations de la semaine
La FinTech britannique Checkout rachète le Français Ubble
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media