Business

Bouygues Telecom, l’opérateur qui monte.

Après quelques retards face à ses concurrents, notamment sur le marché Internet Bouygues Telecom remonte la pente. Il enregistre une progression significative de ses abonnés, qui sont désormais 11 millions à utiliser ses services mobiles (+762000 en 2010), et bientôt 1 millions d’abonnés à ses offres internet, avec 494 000 abonnés acquis en 2010 devant SFR (443 000 abonnés) et Orange (274 000 abonnés).

Si le chiffre d’affaires est en hausse de 5% à 5,6 milliards d’euros, le bénéfice net est en recul de 6% à 444 millions d’euros. Mais cela n’altère pas la satisfaction de Martin Bouygues, qui voit dans Bouygues Telecom la 1ère contribution à l’EBITDA du groupe Bouygues avec 1,367 milliards d’euros.

Martin Bouygues montre toutefois son agacement « Les télécoms sont au monde moderne ce qu’était l’essence il y a quelques temps, on commence a être taxés quasiment comme des produits pétroliers ». Il estime que la baisse des tarifs d’interconnexions, représente un coût de 121 millions d’euros et que l’augmentation des taxes aura couté 56 millions d’euros à l’opérateur.

En matière de développement, Bouygues prévoit d’investir 900 millions en 2011, dont 150 millions dans la fibre.

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Bouygues Telecom, l’opérateur qui monte.”

  1. Coincidence ou réel effet de masse, j’ai effectivement plusieurs amis de mon entourage qui viennent de passer (ou repasser) chez Bouygues pour leur offre quadruple play. Calcul fait leur offre est très intéressante, (de 400 à 500 euros d’économie par an).
    Reste à vérifier la qualité de leur couverture réseau, je reste sur des expériences décevantes de ce coté là.

    En tout cas, c’est Free qui a intérêt à se dépêcher de déployer son réseau mobile. Ca va se jouer sur ce terrain et quand on connait la captivité d’un client mobile, faudrait pas en perdre trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This