AcquisitionActualitéInvestissements

Bownty s’offre le français SmapIn, un réseau social de bons plans de quartier

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie d’internationalisation du spécialiste danois du commerce web to store. 

L’agrégateur de deal danois Bownty vient de racheter la jeune pousse française SmapIn.

Fondé en 2011, SmapIn est un réseau social proposant des bons plans locaux géolocalisés, décliné sous forme de site internet et d’application mobile. Pour se financer, SmapIn prélève une commission sur les deals et les réservations effectués par son intermédiaire.

Son acquisition par Bownty, qui collecte au quotidien les deals de sites comme Groupon ou KGB Deals, s’inscrit dans la stratégie d’internationalisation de l’agrégateur danois, déjà présent en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Espagne et dans plusieurs pays d’Europe du Nord.

Cette étape du développement de Bownty fait suite à la deuxième levée de fonds de l’entreprise (850 000 euros en avril). L’agrégateur de deals, qui a passé la barre des 200 000 membres en février dernier, vient de doubler ses effectifs, et travaille actuellement sur de nouveaux services pour améliorer le ciblage des utilisateurs.

A la suite de cette opération, SmapIn va cesser d’exister, et ses actuels utilisateurs seront redirigés vers la plateforme Bownty.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Bownty s’offre le français SmapIn, un réseau social de bons plans de quartier
D’Alibaba à Huawei, la Tech chinoise se bouscule sur le marché florissant de la voiture électrique
Trottinettes électriques: la startup franco-néerlandaise Dott lève 70 millions d’euros auprès de Sofina
Covid-19: le passe sanitaire français pourrait préfigurer le dispositif européen
Microsoft lance Xbox Cloud Gaming sur les appareils d’Apple et PC
Comment Facebook veut surfer sur la popularité de l’audio, entre podcasts et « salons de conversations »
Blast, un programme pour aider les startups françaises à marcher dans les pas de SpaceX