ActualitéBusinessHR TechManagementSemaine de l'emploiStartupStartup du jour

Bruce digitalise l’agence d’intérim

Adrien Moreira et Henrik Perrochon se rencontrent chez Casino. Ils fondent le site Cvous.com, une plateforme d'échange entre le groupe et les consommateurs qui peuvent donner leur avis sur les produits et des conseils pour bien les utiliser. Après cette aventure, Henrik et Adrien lancent leur start-up Bruce. L'objectif est de permettre aux entreprises d'avoir recours plus facilement au travail temporaire, type CDD et intérim. Plus de détails avec le CEO Adrien Moreira.

Frenchweb: A quel besoin répond Bruce?

adrien-moreira-bruce-2016Adrien Moreira, CEO de Bruce: Que ce soit pour faire face à un pic d’activité ou remplacer un salarié absent, toutes les entreprises font face à des besoins de flexibilité de personnel de plus en plus important. Pour combler ce besoin, elles ont recours au CDD ou à l’intérim. Recruter en CDD est complexe et prend beaucoup de temps, sans garantie de réussite, le tout dans un contexte souvent d’urgence. Avoir recours à l’intérim est très coûteux avec une expérience client qui laisse à désirer.

Quelle est votre proposition de valeur?

Bruce simplifie la vie des entreprises en rendant beaucoup plus simple, rapide et accessible l’accès au travail temporaire quand elles en ont besoin.

En quelques clics et de manière très intuitive l’entreprise peut faire une demande. Nous trouvons en temps réel le bon talent disponible et motivé qui correspond au besoin grâce à un algorithme de matching unique. Nous nous occupons ensuite de l’ensemble des démarches administratives de manière automatisée pour que l’entreprise n’ait à se soucier de rien.

Et avec un tarif deux à trois fois moins élevé́ que les agences d’intérim classiques, Bruce rend accessible le travail temporaire à toutes les petites et moyennes entreprises.

Bruce permet également à tout le monde de trouver rapidement des jobs qui correspondent à leurs talents, directement depuis leur mobile, tout en les accompagnant dans leur évolution professionnelle.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nous avons beaucoup d’entrepreneurs qui voient en Bruce une solution clé-en-main et adaptée à leur fonctionnement pour les accompagner dans la croissance de leur activité.

Nous avons également des grandes entreprises qui souhaitent accélérer la digitalisation des RH et sont attirés par l’innovation proposée par Bruce qui permet à leurs équipes d’optimiser leur temps. Le responsable d’un point de vente nous confie ses besoins et peut se concentrer sur son métier, le business.

Quel est votre plan de développement?

Dans un marché en pleine mutation, nous entendons dépoussiérer le marché avec des ambitions à la hauteur. Nous avons pour objectif de passer le cap des 100.000 téléchargements dès 2017 pour aider plusieurs centaines d’entreprises à trouver les talents qu’il leurs faut. Nous préparons également pour 2017 une deuxième levée de fonds, cette fois-ci, de 3 millions d’euros.

Quels sont vos enjeux?

Notre enjeu principal est d’arriver à bien calibrer notre croissance pour maintenir l’équilibre entre les talents et les entreprises.

La trésorerie est le nerf de la guerre, il faut savoir faire les investissements nécessaires à un développement rapide tout en maitrisant les coûts d’acquisition et en gardant un esprit frugal propice à la créativité qui fait la force des startups.

Nous allons passer de deux fondateurs à une équipe d’une douzaine de personnes en l’espace de quelques mois, il faut réussir à intégrer tout le monde en créant une culture qui soit notre véritable moteur.

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents principaux sont les agences d’intérim traditionnelles, avec notamment 3 acteurs majeurs qui avec plus de 60% de part de marché ont sclérosé ce marché.

Nous nous distinguons d’eux par notre innovation et notre agilité rendues possible par notre modèle de pure player 100% digital et notre ADN de start-up.

[tabs]

[tab title= »Bruce : Les données clés »]

Fondateurs : Adrien Moreira et Henrik Perrochon

Date de création : mars 2016

Levées de fonds : 400.000 euros auprès de business angels

Capital : 44.000 euros

Siège : Paris

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi

[tabs] [tab title= « La Semaine de l’Emploi »] FrenchWeb se mobilise et organise la sixième semaine de l’emploi dans le numérique (#SEN6) toute la semaine (portraits, interviews, offres d’emploi, tables rondes…). L’opération #SENFW, destinée à valoriser les opportunités d’emploi dans ce secteur, a lieu tous les 6 mois. [/tab] [/tabs]

Tags
Plus d'infos

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer