ActualitéBusinessHR TechLes ExpertsManagementMarketing & CommunicationSemaine de l'emploi

Comment réussir son entretien d’embauche via Skype

Depuis plusieurs années, la pratique des entretiens par vidéoconférence s’est multipliée au sein des entreprises (petites et grandes) tout comme auprès des cabinets de recrutement. Que vous habitiez en France ou en Papouasie Nouvelle Guinée, utiliser un outil comme Skype permet de gagner du temps mais aussi et surtout de répondre aux annonces qui sont de l’autre côté du globe. La chasse de talents devient donc mondiale. Peut importe où vous avez grandi, vous êtes potentiellement un talent que l’on peut sourcer à l’international.

Tout comme un entretien physique se prépare, l’entretien Skype se prépare également, avec néanmoins quelques aménagements spécifiques, dû à cet outil qui remet en cause les notions de temps et d’espace.

Voici donc quelques basiques, qui sont souvent des rappels évidents, mais qu’il est toujours bons de rappeler!

La prise de RDV: on s’ajuste sur le décalage horaire, on donne rdv en heure française, canadienne, etc. Vous avez vérifié vos paramètres de sécurité pour être visible sur Skype, vous vous êtes mis d’accord sur qui doit appeler l’autre en premier, vous avez un plan B si le réseau plante (entretien en FaceTime, autre outil de vidéo conférence).

Faire des recherches sur l’entreprise: l’organigramme des équipes, les dernières actualités (Linkedin, page Facebook, Instagram, etc), votre interlocuteur (coucou Google), la marque employeur et leur style de communication (auquel vous vous adaptez Of Course!).

Préparer votre espace: pas de canapé, mais un endroit rangé, calme, lumineux au fond neutre… Le lit défait est fait, et les poupées de votre petite sœur sont donc planquées. D’ailleurs, prévenez tout le monde de ne pas vous déranger pendant l’entretien (non maman, je ne veux pas mon chocolat chaud maintenant, et oui, j’irai promener le chien après…).

En bon professionnel, vous avez préparé votre équipement: webcam check, micro check, connexion internet check, pc chargé check, portable en silencieux check, compte skype de mon interlocuteur ajouté check, CV, stylo et cahier check, listes de questions à poser check, mouchoir check (on n’est jamais à l’abri d’éternuer), petit tour au toilettes avant check, etc.

Montrer une image professionnelle: soignez votre pseudo et votre photo ou image de profil Skype. C’est la première chose que votre interlocuteur va voir de vous… l’impression des premières secondes et tout aussi importante en vidéo qu’en IRL.

Penser également à éteindre les autres applications pour ne pas être dérangé par les alertes sonores (ex : Slack, Messenger, notifications Twitter, etc). Utiliser un casque pour réduire les sons extérieurs peut être également très utile!

Tenue correcte exigée mais pas nécessairement en pingouin: une tenue professionnelle de haut en bas qui vous ressemble, qui inspire confiance, qui envoie le message «oui, ceci est ma tenue pour travailler chez vous». Et comme vous vous êtes renseigné avant sur les réseaux sociaux, vous connaissez la marque employeur et le style de l’entreprise.

Votre interlocuteur est connecté, l’appel est lancé… Respirez vous êtes filmé!

On le sait bien, vous allez être un poil nerveux! Mais il faut soigner votre communication non verbale, car vous serez jugé dessus.

90% de ce que retient un recruteur concerne le timbre de votre voix, vos gestes, votre attitude. Donc, il est vivement recommandé de sourire, de faire des signes de la tête pour acquiescer, de ne pas trop toucher ses cheveux, de ne pas mettre les mains devant la bouche ou pire dans le nez (c’est du vécu), de se tenir droit et non pas avachi dans le fauteuil, de regarder votre webcam plutôt que vous sur l’écran ou votre portable…

Skype vous permet de masquer la fenêtre de votre propre image, mais je vous conseille de la laisser ouverte, au moins pour garder un œil sur l’arrière-plan et votre posture… mais juste un œil! Pas tout l’entretien… C’est la webcam qu’il est conseillé de regarder, car ainsi votre interlocuteur a l’impression que vous le regardez dans les yeux. Pas de panique, si vous n’y arrivez pas, regardez au moins son écran!

Penser à partager l’écran en deux: une partie pour voir l’image de votre interlocuteur et l’autre pour y rendre disponible des notes que vous auriez écrites préalablement et ainsi appuyer votre argumentation. Vous pouvez notamment mettre sur un document les questions que vous souhaitez poser, les points clés de votre présentation, quelques chiffres, les missions de l’annonce, des infos sur l’entreprise, etc. Ces notes doivent vous permettre de vous détendre et de rester concentrer sur l’entretien. Il est évident que vous ne les lisez pas bêtement…

A la différence d'un entretien en face à face, Skype peut planter toutes les dix minutes. Il faut vous y préparez et ne pas vous énervez parce que la technique plante… Vous restez calme et vous reprenez le fil de la discussion avec humour mais professionnalisme.

Skype dispose d’un espace «chat» ou vous pouvez envoyer un message «en live» au recruteur. Profitez-en pour lui communiquer CV, liens vers Blog, tableau de vos résultats business, liens vers certaines de vos actions disponibles sur la toile…

Cet espace de dialogue est également important, si pour une raison ou une autre, vous perdez la connexion, le son devient moins bon, vous pouvez envoyer un message à votre interlocuteur.

Clôturer un entretien Skype n’est pas toujours facile, car à l’inverse d’un entretien physique où votre interlocuteur se lève et vous tend une poignée de main, Skype demande un autre usage. Vous remerciez votre interlocuteur pour le temps accordé, vous confirmez votre intérêt pour la mission, vous vous renseignez sur la suite du processus de recrutement et vous souhaitez une bonne journée sans pour autant faire «coucou» à la caméra.

La fenêtre Skype est fermée… Youpie c’est fini! ha non non non… Loin de là mon ami!!

Déjà, vérifiez bien que vous n’avez pas juste coupé la webcam mais bien raccrocher de la conversation… Vous pourriez avoir des surprises.

Que vous cherchiez un stage, un VIE, une césure, un CDD, un CDI… vous devez impérativement envoyer un mail de remerciement.

Lors de ce mail, vous allez remercier pour la disponibilité, l’écoute, l’intérêt qu’il porte à votre profil mais surtout lui faire un résumé de l’entretien: ce que vous avez compris du poste, de l’enjeu stratégique de vous accueillir dans tel ou tel service, des attentes de votre hiérarchie, de vos collègues, des clients, de comment vous allez y répondre et de ce que vous apportez à l’entreprise.

Enfin, vous terminez avec des mots, des verbes positifs en lieu et place de la formule d’un autre temps «Dans l’attente, veuillez agréer, Monsieur, Madame, blablabla», que l’on transforme en «Je serai ravie de vous rencontrer prochainement dans vos bureaux pour rencontrer l’équipe et contractualiser notre collaboration».

Et voilà, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, vous êtes devenu un pro des entretiens Skype!

[tabs]

[tab title= »L’expert »]

amelie-favre-guittet-madircom-2016

 

Amélie Favre Guittet est CEO de l’agence de recrutement Madircom.

 

 

[/tab]

[/tab]
[/tabs]

Lire aussiLe Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique

Coxibiz dématérialise le processus de recrutement

[tabs] [tab title= « La Semaine de l’Emploi »] FrenchWeb se mobilise et organise la sixième semaine de l’emploi dans le numérique (#SEN6) toute la semaine (portraits, interviews, offres d’emploi, tables rondes…). L’opération #SENFW, destinée à valoriser les opportunités d’emploi dans ce secteur, a lieu tous les 6 mois. [/tab] [/tabs]

Tags
Plus d'infos

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer