ActualitéEuropeInvestissementsLes levées de fondsStartup

Bsit lève 1,4 million d’euros pour aider les parents à trouver un baby-sitter de confiance près de chez eux

Le montant

L’application belge de baby-sitting Bsit boucle un tour de table de 1,4 million d’euros auprès de ses investisseurs historiques. La société de capital-risque belge Sambrinvest a également participé à l’opération, en participant à hauteur de 500 000 euros.

Le marché

Lancée fin 2015, l’application, auparavant baptisée airBsit pour se décrire comme le «Airbnb du baby-sitting», a été créée par Géraldine Biebuyck et Donatienne van Houtryve. Elle permet aux parents d’être mis en relation avec des baby-sitters. Pour cela, la plateforme se base sur les recommandations de leurs amis et les notes de la communauté pour trouver une personne de confiance près de chez eux.

Sur l’application, le parent communique le nombre et l’âge des enfants à garder, l’adresse, le créneau horaire et son tarif pour la garde. A partir de ces critères, Bsit propose une liste de baby-sitters disponibles à proximité et recommandés par ses contacts. Le parent n’a alors plus qu’à envoyer une invitation au baby-sitter de son choix pour caler le baby-sitting. De plus, l’application permet de payer les baby-sitters directement en un clic.

Depuis novembre dernier, la start-up a décidé de miser sur deux formules d’abonnement selon la fréquence des baby-sittings pour fidéliser sa clientèle. En parallèle de son offre grand public, la société a développé une offre spécialement destinée aux entreprises pour proposer aux employés un accès illimité à Bsit et des heures de garde gratuites chaque mois. A ce jour, la jeune pousse belge revendique 200 000 inscrits, dont une moitié de baby-sitters que les parents peuvent contacter. Pour l’heure, l’application est disponible en France, en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas.

Les objectifs

Avec ce tour de table, Bsit prévoit d’accélérer le développement de ses activités en France et en Belgique. «Nous souhaitons développer Bsit en Europe, et notamment en France, où nous venons d’ouvrir un bureau», indique Dimitri De Boose, CEO de Bsit. Dans l’Hexagone, la start-up belge entend notamment développer son approche B2B pour séduire les entreprises françaises. «Grâce à cette levée de fonds, nous pouvons renforcer notre équipe commerciale. L’objectif est de tripler l’activité B2B en France d’ici la fin de l’année 2018», précise Edouard Monnier, Country Manager France de Bsit.

Bsit : les données clés

Fondatrices : Géraldine Biebuyck et Donatienne van Houtryve
Création : 2015
Siège social : Bruxelles
Activité : application de baby-sitting
Financement : 1,4 million d’euros en avril 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This