ActualitéBusinessFinTech

Coinbase rachète la start-up crypto Earn.com pour 120 millions de dollars

On savait que Coinbase avait de fortes ambitions de croissance externe : recrutement d’Emilie Choi, en charge pendant huit ans des acquisitions chez LinkedIn, lancement d’un fonds d’investissement early stage dédié aux start-up cryptomonnaies et blockhain… La plateforme d’échange de cryptomonnaies vient d’annoncer sa première acquisition d’envergure, avec la prise de Earn.com. Cette start-up américaine, anciennement connue sous le nom de 21 Inc., propose un service payant de messagerie basée sur la blockchain. La transaction serait supérieure à 120 millions de dollars, en cash et en actions, mais aussi en actifs crypto.

« Acqui-hire »

Par la même occasion, le co-fondateur et directeur général de Earn.com, Balaji Srinivasan, devient le CTO de Coinbase – le premier pour l’entreprise qui, selon TechCrunch, avait du mal à recruter pour le poste. Figure reconnue de la Silicon Valley et évangélisateur précoce de la blockchain, Srinivasan est aussi passé par le fonds de capital-risque Andreessen Horowitz en tant que general partner, avant de retourner en 2015 à la direction de la société qu’il avait contribué à fonder en 2013. A cette époque, 21.co fabriquait du matériel de minage bitcoin. Rebaptisée Earn.com en octobre 2017, elle a pivoté pour proposer de rémunérer ses utilisateurs en cryptomonnaie, pour effectuer certaines tâches ou répondre à des mails.

Coinbase renforce donc à nouveau son management avec des profils de choix : la semaine dernière, la société, qui est devenue

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode MediaPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Coinbase rachète la start-up crypto Earn.com pour 120 millions de dollars
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Cloud: Renault choisit Google pour mieux exploiter ses données industrielles
Copy link