ActualitéActualité Start Me UpBusinessInvestissementsStart Me UpTransport

[Carsharing] Koolicar lève 2,6 millions d’euros auprès de la MAIF

Ça bouge dans le secteur de l’autopartage. Koolicar, une start-up spécialisée dans la location de voitures entre particuliers, vient de lever 2,6 millions d’euros auprès de l’assureur, et 200 000 euros  auprès d’autres fonds privés. Koolicar a conçu la Koolbox, un boîtier embarqué dans les voitures qui permet de formaliser et simplifier la relation entre le loueur et le prêteur. Il supprime les contraintes du type signature d’un contrat, échange de clés, gestion de l’état des lieux, calcul du kilométrage…

Le service permet de monétiser la location de sa propre voiture pour des trajets qui vont de 1h à plusieurs jours. En moyenne, la location d’un véhicule de 5 CV, rapporte à son propriétaire 3 200 euros par an selon Koolicar. La start-up compte équiper 6000 véhicules sélectionnés dans toute la France, le service est déjà actif dans plusieurs villes : Cannes, Bordeaux, Bègles, Maison-Laffitte, Vincennes ou encore Dijon.

Comme chez Blablacar, service dans lequel la MAIF est aussi engagé, le service certifie le sérieux de ses membres utilisateurs. Les tarifs se basent sur une grille fixe, en fonction du temps de trajet et du type de véhicule : par exemple, 4€ les 4 premières heures pour une compacte, puis 1€ l’heure suivante. C’est bien entendu la MAIF qui couvre la garantie assurance pour les deux parties (assurance tous risques et assistance 24h/24).

Koolicar

La MAIF, « l’assureur militant », comme le dit son slogan pub, avait très tôt investi dans le concept Koolicar, un projet lancé en 2011 par Stéphane Savouré, un entrepreneur qui a passé 11 ans chez Alstom en tant que VP Projects Operations.

Pour la compagnie d’assurance, on peut déceler dans cet investissement son appétence pour les solutions de carsharing, qui modifie en profondeur la mobilité et attire un nouveau public :« Avec les modes de consommation qui évoluent vers des modèles basés sur l’usage plutôt que la propriété, l’écosystème de la mobilité est entré dans une phase de profondes mutations. La MAIF, via son rapprochement avec Koolicar, a souhaité accompagner ces changements avec la conviction que les innovations technologiques seront au cœur de la construction de la mobilité du futur », indique Pascal Demurger, Directeur du groupe MAIF.

Dans Les Echos, le patron de la MAIF confirme aussi une volonté de transformer le groupe, et l’amener vers sa digitalisation : « C’est un aiguillon pour notre propre transformation digitale » a -t-il confié au quotidien.

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This