ActualitéMedia

[Chiffres] Les Américains, grands adeptes de la vidéos en ligne

Ce visuel, réalisé par Warc (World Advertising Research Centre) à partir des données publiées par ComScore, montre à quel point le marché de la vidéo en ligne est dominé par les Américains. En effet, les Etats-Unis comptent 183,5 M de vidéonautes uniques pour le seul mois de juin 2011. Loin derrière, l’Allemagne, pourtant premier pays européen en la matière, arrive sur la deuxième marche du podium avec ses 46,6 M de vidéonautes uniques. La France est, elle, en troisième position avec près de 40 M de vidéonautes uniques.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Si les Etats-Unis dominent, c’est parce que la population du pays est bien plus importante que celle de la France, l’Allemagne… Il faudrait comparer les taux de penetration plutot que le nombre de Videonautes. La, on observerait que les proportions sont comparables.

  2. Qui est l’auteur de ce rapport imbécile?

    Une autre facon de regarder les chose: au USA 59% de la pop regarde des videos en ligne, en France plus de 61% de la population regarde des videos en ligne, en allemagne 57%, 53% en UK…

    Bref deux conclusions: en masse l’Europe ayant des taux en gros égal à ceux des USA en % de la population et une population de 100 million supérieur au USA a probablement plus de personne qui regardent des vidéos.

    La France est un des pays où on en consomme le plus…

    Ensuite, reste à savoir si les chiffre sont fait par des gens aussi compétent que ceux qui les décryptent… Parceque à ce moment là…

[Chiffres] Les Américains, grands adeptes de la vidéos en ligne
Enchères 5G: l’Etat empoche 2,7 milliards d’euros, Orange rafle la mise
Comment les startups indiennes se préparent à lutter contre la suprématie de Google
Marketing : pourquoi Sendinblue mise sur l’Amérique du Nord
Cazoo lève 240 millions de livres auprès de General Catalyst et D1 Capital Partners
Fret routier : l’Europe, un marché trop difficile à conquérir pour Uber
CarTech: les systèmes de conduite autonome s’améliorent rapidement