ActualitéAmérique du nord

Cisco débloque 50 millions de dollars sur 5 ans pour mettre fin à la crise des sans-abri dans la Silicon Valley

Cisco veut se muer en bienfaiteur social. L’équipementier américain en télécoms vient en effet d’annoncer un don de 50 millions de dollars à «Destination : Home», une organisation qui s’attèle à fournir un logement permanent aux sans-abri de la Silicon Valley. Cette enveloppe sera débloquée progressivement au cours des cinq prochaines années. Cisco a d’ores et déjà versé 20 millions de dollars à «Destination : Home» via son fonds Cisco Fund.

Ce don vise à épauler «Destination : Home» pour mettre en oeuvre son plan quinquennal destiné à réduire le nombre de sans-abri dans le comté de Santa Clara. Selon une enquête réalisée par le comté de Santa Clara, la population de sans-abri dans le comté était de 7 394 personnes en 2017. Depuis la mise en oeuvre du plan de «Destination : Home» en 2015, le comté de Santa Clara a pu héberger en permanence 5 154 personnes, selon le dernier rapport de l’organisation.

Google et Facebook également mobilisés 

Pour rappel, le siège de Cisco est situé à San José, qui fait partie du comté de Santa Clara. Par conséquent, le géant américain a connaissance de l’ampleur de la crise des sans-abri dans la Silicon Valley, qui a atteint des niveaux sans précédent au cours des dernières années. «Je crois que cet engagement est investissement intelligent et à long terme dans le travail de Destination : Home, qui leur permet d’acheter des terrains et de construire des logements supplémentaires, des solutions technologiques pionnières autour des sans-abri, et de tester un modèle d’intervention sociale prometteur», a expliqué Chuck Robbins, CEO de Cisco.

Pour autant, Cisco n’est pas le seul géant américain à se préoccuper de l’environnement social autour de leur siège. L’an passé, Google avait notamment décidé de s’attaquer à la crise du logement en Californie en achetant 300 maisons modulaires préfabriquées. Celles-ci sont proposées à des employés de Google qui peinent à se loger à proximité des locaux de la firme situés à Mountain View. Dans la même veine, Facebook avait annoncé fin 2016 son intention de débloquer une enveloppe de 20 millions de dollars pour la création du fonds «Catalyst Housing End». Celui-ci est dédié à la construction de nouvelles habitations et à l’assistance juridique destinée aux locataires en danger d’expulsion pour lutter contre la crise du logement dans la Silicon Valley.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This