ActualitéAmérique du nordArts et Culture

Cloud: Alibaba part à l’assaut du marché américain, sur les terres d’Amazon

Le leader mondial du cloud Amazon n’a qu’à bien se tenir: le Chinois Alibaba Group débarque sur ses terres. Le groupe vient de lancer la commercialisation de ses services d’hébergement dans le cloud aux Etats-Unis via sa plate-forme Aliyun.

D’après Reuters, Alibaba a lancé un nouveau data center en Caroline du Nord afin de cibler les sociétés chinoises souhaitant s’attaquer au marché américain. Ceci dit, cela ne devrait pas l’empêcher de commercialiser ses services également auprès d’entreprises américaines, qui jusque là s’adressaient souvent à Amazon, voire à Microsoft, IBM ou Google. On ne connaît pas encore les détails, y compris le prix, de l’offre d’Alibaba.

L’hébergement à distance est le nouveau fer de lance de la stratégie d’expansion de l’entreprise fondée par Jack Ma. Sur le quatrième trimestre 2014, cette activité n’a généré que 1% du chiffre d’affaires du groupe à 58 millions de dollars. Toutefois, ce montant est en croissance de 85% sur un an. A titre de comparaison, Amazon détenait 28% des parts de marché mondial au quatrième trimestre 2014 avec Amazon Web Services (AWS) (+51% sur un an). Et Microsoft aussi grappille des parts de marchés: la société a connu une progression de 96% de son chiffre d’affaires dans ses activités cloud – son plus haut niveau depuis cinq ans – pour une part de marché légèrement supérieure à 10%, toujours sur le dernier trimestre de l’année dernière.

Alibaba, lui, ne compte pas s’arrêter là et assure vouloir étendre son offre à l’Asie du Sud-Est et à l’Europe d’ici la fin de l’année.

Lire aussi:

>> Cloud: Amazon domine le marché mondial, mais Microsoft le rattrape

>> Alibaba injecte 110 millions d’euros pour booster les start-up de Hong Kong

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Cloud: Alibaba part à l’assaut du marché américain, sur les terres d’Amazon
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs