Business

Comareg mis en redressement judiciaire et Hebdoprint en sauvegarde judiciaire

Le Groupe Hersant a annoncé la mise sous protection judiciaire par le Tribunal de Commerce de Lyon du pôle « Presse Gratuite d’Annonces » (PGA) du Groupe Hersant Media (GHM), et par conséquent le redressement judiciaire de sa filiale, la Comareg et la mise en procédure de sauvegarde pour Hebdoprint (ParuVendu) dont l’activité n’est pas déficitaire.

« C’est une première étape essentielle pour le Groupe Hersant, puisqu’elle permet de préparer, avec les administrateurs mandatés, les actions de rationalisation de l’outil de production, de commercialisation et de distribution qu’impose la mise en place d’un nouveau modèle de développement bimédia (papier/web) », indique le groupe par voie de communiqué de presse.

« L’objectif est de présenter ces mesures au Comité d’Entreprise en début d’année 2011 pour une mise en oeuvre la plus rapide possible, toujours avec la même volonté de retrouver le chemin de la croissance grâce à une stratégie volontariste de repositionnement ».

Dans une interview donnée aux Echos, le Président du pole PGA, Dominique Bernard précise « Nous travaillons depuis six ou sept mois à une redéfinition du modèle économique avec l’agence A-T Kearney » et compte « présenter dès janvier un plan de relance par continuation ». Si l’avenir du groupe passe par le digital, Dominique Bernard précise que « nous ne deviendrons pas des pure-players du Web. A l’instar de Pages Jaunes, nous proposerons un système mixte papier/Internet ».

Bouton retour en haut de la page
Comareg mis en redressement judiciaire et Hebdoprint en sauvegarde judiciaire
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
eCommerce : comment Alltricks est devenu le champion français du vélo
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs