ActualitéBusinessData RoomEtudesMarketing & Communication

Comment collaborer de manière efficace avec les créatifs?

Qui n'a jamais ressenti une pointe de déception au moment de découvrir les propositions d'une équipe créative sur son logo, le design de son site ou encore une vidéo de présentation de son offre? Malgré un briefing des équipes qu'on pensait être complet, le résultat n'est parfois pas à la hauteur des attentes. Comment s'organiser au mieux pour travailler avec une équipe de créatifs sur un projet? Avec quelles contraintes ces derniers doivent-ils composer au quotidien? Wrike, éditeur d'un logiciel de gestion de projet, a cherché à répondre à ces questions au travers d'une présentation publiée le 17 juin dernier. 

Les 4 challenges des créatifs au quotidien

  • Les requêtes dites «ad-hoc» qui arrivent en plus de leurs projets en cours, et qu'il faut traiter rapidement. 67% des créatifs estiment y consacrer un quart de leur temps de travail. 
  • Trop de sources de feedback différentes, qui compliquent les prises de décision.
  • Des changements de dernière minute, qui sont la principale cause de retard dans les projets créatifs. 
  • Un manque de temps pour réellement exercer leur créativité, constaté par plus du quart (27%) des professionnels. 

 

VOIR la présentation complète: 

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment collaborer de manière efficace avec les créatifs?
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler