ActualitéBusinessTech

Comment la recharge sans-fil détruit la batterie de l’iPhone X

L’an passé, l’iPhone 8 et l’iPhone X débarquaient sur le marché avec la possibilité d’être rechargés sans être branchés à un câble. Cette technologie de charge sans-fil, rendue possible par le revêtement arrière en verre des appareils compatible avec les chargeurs certifiés Qi, avait de quoi séduire au premier abord. Et pour cause, avec la recharge par induction, il suffit de poser son iPhone sur une base pour recharger la batterie. Si le système est plutôt pratique, il serait malheureusement très néfaste pour la durée de vie de la batterie de l’iPhone, selon ZDNet, qui a mené une expérience pour mesurer l’impact de la recharge sans-fil sur une batterie d’iPhone.

En utilisant exclusivement la recharge par induction, le site spécialisé en est arrivé à la conclusion que la batterie atteindrait la barre des 500 cycles de recharge complets, déterminée par Apple, au bout de seulement 18 mois. Le constat est accablant, d’autant plus que le journaliste de ZDNet à l’origine de cette expérience s’attendait auparavant «à ce qu’un iPhone se rapproche de la marque de 36 mois / 3 ans avant d’atteindre les 500 cycles de recharge», en partant du principe qu’il faut effectuer une recharge complète tous les deux jours environ.

La batterie sollicitée pendant le cycle de recharge sans-fil

Passé le cap des 500 cycles de recharge, la batterie continue de fonctionner mais seulement jusqu’à 80% de sa puissance initiale. Autrement dit, elle se dirige vers sa fin de vie. A titre de comparaison, le cap des 500 cycles de recharge est atteint en moyenne au bout de 20 mois avec une recharge filaire classique, soit deux mois d’écart.

Si une telle différence peut paraître étonnante à première vue, l’explication est en réalité assez logique. En effet, lorsque l’iPhone est branché à un câble, l’appareil est directement alimenté par la prise électrique, ce qui permet à la batterie de se reposer. A l’inverse, quand la recharge sans-fil est utilisée, la batterie de l’iPhone est mise à contribution. Pendant le cycle de recharge, ce n’est non plus la prise électrique mais la batterie qui alimente directement l’iPhone. De ce fait, la batterie fonctionne à plein régime, y compris pendant la recharge de l’appareil, et se rapproche plus rapidement de sa fin de vie. Pour garder une batterie à peu près en forme, il est donc conseillé d’avoir recours à la recharge filaire, faute de quoi il faudra changer prématurément la batterie.

Les batteries donnent décidément des sueurs froides à Apple. En début d’année, la firme américaine avait lancé un programme de remplacement de la batterie pour la plupart de ses modèles, dont l’iPhone SE, 6, 6S et 7. Accusée d’obsolescence programmée, la marque à la pomme avait reconnu avoir volontairement ralenti ses anciens iPhone pour éviter qu’ils ne s’éteignent de manière inopinée à cause d’un défaut d’alimentation d’une batterie vieillissante. Face à la polémique grandissante, Apple avait choisi de proposer le remplacement de la batterie sur les modèles concernés pour 29 euros.

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

3 commentaires

  1. Euh malgré les nombreux articles c’est dernier temps il faut faire attention.
    Je connais peut de cas où les 500 cycles sont atteints en 20 mois.
    C’est faux.
    Ensuite effectivement la recharge via la technologie QI réduit la durée vie de la batterie.
    Mais pour une seule raison.
    La chaleur.
    En effet la chaleur émis pendant la recharge est assez néfastes pour une batterie

  2. Ca reste compliqué de faire remplacer sa batterie par Apple. Les créneaux de RDV sont délivrés au compte goutte…

  3. Et puis c’est vrai : Il était obligatoirement nécessaire de « souder » les batteries au téléphone !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer