/ Brand Content

Comment les métiers évoluent-ils face à la transformation digitale des entreprises ?

[Contenu proposé par emlyon business school]

Essentielle au bon fonctionnement de l’entreprise du XXIe siècle, la transformation numérique consiste à digitaliser ses services, ses métiers et ses machines. L’entreprise digitale 3.0 doit se doter de nouvelles compétences si elle souhaite poursuivre son développement. Quelles sont les nouvelles missions du manager de demain ? Découvrez de qui sera composée l’entreprise du futur.

Les métiers phares du digital

La transformation numérique possède son chef d’orchestre en qualité de Chief Digital Officer. Derrière cet acronyme, se cachent un expert digital qui mène une conduite du changement sur la totalité de la chaîne de valeur de l’entreprise.

Ses missions consistent à travailler sur les modifications numériques transverses comme l’installation d’un CRM qui impacte le service client et le marketing, à harmoniser les nouvelles méthodes de travail et à instaurer ces changements au niveau stratégique comme au niveau opérationnel.

Pierre angulaire du changement, le Chief Digital Officer doit mener une réflexion hors-cadre conduite par une vision globale du process. Motivation, esprit d’équipe, écoute active et réflexion innovante sont les soft skills du problem solver.

Certaines start-ups comme xHub se positionnent en tant que CDO externalisé. Son approche novatrice a notamment séduit BNP Paribas, Orange CI ou IBM, signe d’un intérêt accru pour la transformation digitale.

Derrière le CDO, se cache d’autres nouveaux métiers comme le Chef de projet e-CRM (Electronic Customer Relationship Management), l’UX Designer ou le chef de produit web.

Responsable de la relation client en ligne, le Chef de projet e-CRM s’occupe du Helpdesk, du chatbot(robot conversationnel) et du SAV sur les réseaux sociaux. Il exploite les données, applique des solutions e-CRM, améliore la relation client et fidélise les consommateurs. La problématique du service client omnicanal conduit à une course à la performance, offrant ainsi de nouvelles solutions innovantes aux managers digitaux. La partie “usage” sera confiée à l’UX Designer.

L’UX Designer (User Experience Design) est né de l’utilisation massive d’internet. Sa mission ? Améliorer un site ou une application mobile afin de fluidifier et faciliter le parcours client. Il peut travailler en union avec le Chef de produit web mobile.

 

Une bonne transformation digitale ne peut s’opérer sans intégration du mobile. Pour cela, rien de mieux que le pilotage du projet par un Chef de produit web mobile. Son travail ? Réaliser un site ou une appli mobile, optimiser les actions marketing et formaliser les besoins internes. Renault a intégré cette problématique dans sa filiale aux 100 employés Renault Digital en tant que pilier fondateur.

La transformation digitale n’est pas uniquement créatrice de fonctions, elle oblige également quelques métiers à se renouveler.

Les métiers en mutation

Avec l’exploitation croissante de l’Intelligence Artificielle, certains métiers sont voués à disparaître. Au-delà des missions opérationnelles, des postes stratégiques vont changer de main. On peut d’ores et déjà imaginer les chatbots remplacer les Community Managers ou les responsables du référencement SEO disparaître au profit de commandes automatisées.

Cependant, pas d’affolement. L’enjeu n’est pas de préserver des métiers caducs, mais de penser à intégrer les technologies au travail humain. Pour l’instant, le machine learning est uniquement capable de se charger de tâches simples et répétitives, comme la création d’un fichier client/fournisseur. Les collaborateurs ont plus de liberté pour répondre à des enjeux stratégiques.

Dans le milieu marketing, les demandes se concentrent sur des profils numériques, plus axés webmarketing que marketing offline. Le conseil se digitalise également, il faut penser à des profils plus connectés, étant en mesure de répondre à des demandes omnicanales.

Afin que la transformation digitale ne soit pas synonyme de dégradation du travail, les entreprises doivent se doter de conducteurs du changement innovants et pluriels. Le Mastère Spécialisé ® Business Management & Transformation Digitale a pour ambition de former les managers de demain exhaustifs, innovants et stratèges afin d’apporter un atout différenciant à toute structure qui souhaite intégrer la transformation numérique à son organisation.

 

À Propos :
Le Mastère Spécialisé ® Business Management & Transformation Digitale vise à former les jeunes managers de demain à devenir les acteurs clés de la transformation digitale de leur entreprise, de ses business model et de son organisation interne.

Entrepreneurs are makers, we make entrepreneurs : emlyon business school propose des pédagogies et parcours tournés vers l’action, le faire, à partir du concept d’early makers. Au cœur de ses 5 campus, les étudiants retrouveront les fondamentaux de l’excellence : triple accréditation, réseau de diplômés, entreprises partenaires, diversité…

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This