Decode BusinessTV

[FW500] Comment Nuxeo mise sur l’intelligence artificielle pour faire la différence dans la gestion de contenu

Interview d’Eric Barroca, CEO de Nuxeo

En janvier dernier, Nuxeo, éditeur d’une plateforme de gestion de contenu, s’est installé dans de nouveaux locaux dans le 18e arrondissement de Paris. Ces nouveaux bureaux, « plus spacieux et fonctionnels » venaient récompenser « une croissance continue de ses effectifs et renforcer son attractivité en tant qu’employeur », indiquait alors l’entreprise qui fêtera en 2020 ses 20 ans. Forte de 150 employés, dont plus du tiers est installé à Paris, la société, qui propose une plateforme de gestion de contenu d’entreprise, basée sur une architecture ouverte et agile, revendique aujourd’hui une croissance de 40% depuis plus de cinq ans: 25% en France et le reste à l’étranger, et près de 60% aux Etats-Unis. A tel point que Nuxeo est désormais « une boîte moitié-moitié entre les Etats-Unis et la France », selon Eric Barroca, CEO de Nuxeo installé outre-Atlantique depuis 2011. « Et on pense continuer sur cette trajectoire », ajoute-t-il. D’un point de vue logiciel, l’Europe et les Etats-Unis représentent en effet les marchés les plus compétitifs.

Pour exister sur le secteur face à des géants comme IBM, Microsoft, Oracle, EMC ou OpenText, le spécialiste français de la gestion de contenu d’entreprise a levé un total de 39,9 millions de dollars depuis 2007. Sa dernière levée, lors de laquelle Nuxeo a réuni 20 millions de dollars, a été menée par Goldman Sachs. Elle suivait un financement quelques mois plus tôt de 10 millions de dollars mené par Kennet Partners.

« Pour nous, l’intelligence artificielle est le point essentiel des prochaines années »

Aujourd’hui, le Français, qui compte parmi ses références Verizon, Boeing, Electronic Arts, ou encore l’AFP, entend miser plus que jamais sur l’innovation technologique. Un moyen de se démarquer par rapport à cette concurrence rude : « Dans le marché aujourd’hui, on se rend compte qu’il y a eu beaucoup de consolidations, parce que c’est un marché assez âgé et qu’il y a eu très peu d’innovations ces dix dernières années », note Eric Barroca. « Donc nous, on se concentre sur cette partie du marché où l’on peut apporter l’innovation. Notre positionnement est principalement de s’occuper des contenus complexes, des contenus stratégiques pour entreprise », ajoute-t-il.

Nuxeo prévoit ainsi de développer son offre axée sur l’intelligence artificielle. Celle-ci, qui requiert un fort enrichissement du contenu des entreprises, devrait permettre aux entreprises d’extraire, taguer ou voir de manière automatisée dans leurs contenus des « problématiques métiers », soit de la valeur capable de supporter l’humain dans la décision. Une offre qui pourrait profiter profiter aux constructeurs automobiles comme aux studios hollywoodiens, aux acteurs de l’anti-terrorisme comme de la détection de la fraude à l’assurance.

« Pour nous, l’intelligence artificielle est le point essentiel des prochaines années, il s’agit de pouvoir l’utiliser dans des contextes métier très particuliers et où il y a beaucoup de connaissances d’entreprise », continue M. Barroca.

FW 500: le classement des 500 entreprises de la tech française

Pour la troisième année consécutive, FrenchWeb établit un panorama des entreprises de la Tech française, qu’elles soient startup, PME, Grands Groupes: le FW500.

Le FW500 s’intéresse aux entreprises françaises, leurs potentiels, leurs performances (taux de croissance annuel du chiffre d’affaires sur les trois derniers exercices, effectifs…), et ce afin d’établir un classement des sociétés par rapport à leur dynamique de développement.
➔ En savoir plus sur le FW 500

En partenariat avec:

Tags
Plus d'infos

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This