/ InsidersActualité

[INSIDERS] Pour se relancer, Parrot dévoile un nouveau modèle destiné aux professionnels

#Drone: pour se relancer, Parrot dévoile un nouveau modèle destiné aux professionnels

AFP – Le fabricant français de drone Parrot a annoncé lundi le lancement de son nouveau modèle, Anafi thermal, doté d’une caméra thermique, en direction des professionnels et se relancer après une année 2018 noire, où son chiffre d’affaires a chuté de 28%. Un gabarit de 218 millimètres et 315 grammes pour redécoller. Le PDG de Parrot Henri Seydoux, qui a augmenté le 11 avril sa participation au capital à 57,26% via la société Horizon, a présenté dans une conférence de presse Anafi thermal, le nouveau modèle de la marque, qui sera commercialisé à partir du 9 mai.

Crédit: Parrot

Henri Seydoux, qui ne s’est pas avancé à donner un objectif de ventes ou de chiffre d’affaires, a justifié le choix de se tourner encore plus vers les professionnels: « le business du drone évolue. Il est parti du consommateur, mais se dirige vers un usage professionnel.» « Une grande moitié » du chiffre d’affaires de Parrot est déjà réalisé grâce aux drones professionnels. Plus « compact», le drone est notamment équipé d’une caméra thermique de 160×120 pixels. « Il permet une analyse fine et rapide d’un bâtiment ou d’une forêt, par exemple pour permettre aux pompiers de voir les derniers foyers de chaleur en fin d’incendie», a fait valoir Henri Seydoux. Trois batteries sont fournies, chacune d’une autonomie de 26 minutes. Anafi thermal sera vendu à partir du 9 mai, pour 1 900 euros hors taxe.

La première version d’Anafi, lancé à l’été 2018 coûte 700 euros mais ses ventes se sont avérées décevantes. Le fabricant de drones avait annoncé le 23 novembre la suppression d’une centaine d’emplois, du fait d’une baisse importante du marché grand public. Il n’a pas atteint ses objectifs de chiffre d’affaires au quatrième trimestre 2018 ni de rentabilité sur l’année. Parrot a prévu une baisse de 28% de ses ventes à 109 millions d’euros pour tout l’exercice 2018.

Parrot a connu son heure de gloire il y a quelques années, au début de la vogue des drones quadricoptères grand public, qu’il a largement contribué à créer. Mais le groupe s’est fait ensuite rattraper et distancer par le groupe chinois DJI, dont la part du marché mondial dépasse aujourd’hui les 70%.

#Amazon: grève d’employés allemands dans les entrepôts

En Allemagne, les employés de quatre centres d’Amazon ont entamé une grève lundi pour exiger de meilleurs salaires et de conditions de travail. Ce n’est pas la première fois que les employés d’Amazon tentent de faire valoir leurs droits, l’entreprise ayant souvent été épinglée pour ses conditions de travail décrites comme particulièrement difficiles en entrepôt. 

Crédit: Lukassek/shutterstock

Le syndicat Verdi, qui organise fréquemment des grèves dans les centres d’Amazon en Allemagne depuis 2013, a déclaré que les travailleurs des entrepôts de Rheinberg, Werne, Bad Hersfeld et Coblence avaient cessé de travailler. Si la grève doit durer jusqu’à jeudi dans certains centres, les grévistes espèrent être plus nombreux pendant la période des vacances de Pâques. Verdi tente de faire pression sur l’entreprise de Jeff Bezos pour qu’il augmente les salaires des magasiniers, conformément aux conventions collectives de la vente par correspondance et du commerce de détail en Allemagne.

Amazon, qui gère 12 centres de traitement en Allemagne (son deuxième marché après les États-Unis) s’est pour le moment contenté de rejeter les demandes du syndicat allemand, arguant que l’entreprise est un employeur juste et responsable, avec des salaires plus élevés que la moyenne pour des emplois comparables. L’entreprise ne semble pas avoir l’intention de plier. La porte-parole d’Amazon a également déclaré que la grève ne s’était pas beaucoup répandues à travers l’Allemagne, ajoutant qu’il n’y a pas d’impact opérationnel et que les livraisons des clients ne seraient pas retardées.

#HQTrivia: une guerre interne secoue le célèbre jeu de questions/réponses 

HQ Trivia, l’application de jeux sur laquelle les utilisateurs répondent en direct aux questions d’un animateur pour gagner de l’argent est en pleine crise interne. Après avoir connu un important succès aux Etats-Unis, HQ Trivia s’effondre dans l’App Store. Et pour cause, une crise interne se joue autour de Rus Yusupov. L’actuel PDG et co-fondateur du feu réseau social Vine ne fait pas l’unanimité au sein de sa start-up. Il aurait été la cible d’une pétition interne visant à le destituer, signée par plus de la moitié du personnel qui lui reproche sa gestion de l’entreprise, selon TechCrunch. Le PDG a donc licencié ces principaux détracteurs. Une situation qui n’a fait que dégrader l’atmosphère au travail. 
Capture HQ Trivia

En janvier, HQ Trivia s’était hissé au troisième rang des jeux et au sixième rang des applications de l’App Store, pour atteindre 2,38 millions de joueurs en mars. Face à ce succès, d’autres entreprises se sont lancées sur ce créneau mais HQ Trivia pouvait compter sur la popularité de l’humoriste et animateur du jeu, Scott Rogowsky. Cependant, ce dernier vient de quitter l’entreprise suite à un désaccord avec Rus Yusupov.

L’entreprise doit aussi faire face à un défi financier. Elle disposerait de 6 millions de dollars de fonds mais en dépenserait plus d’un million par mois, selon TechCrunch. Or, cette guerre interne n’est pas matière à rassurer de potentiels investisseurs, déjà hésitants. Pour rappel, en décembre 2018, l’entreprise avait dû faire face au décès de Colin Kroll, co-fondateur de HQ Trivia, qui occupait alors le poste de CEO. 

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This