ActualitéBusinessDecode BusinessTourismeTV

Comment Radisson Hotel Group compte accélérer sa transformation en 2019

En fin d’année dernière, Radisson Hotel Group, détenu par le conglomérat chinois HNA, est définitivement passé sous le giron d’un autre acteur du pays, JinJiang International. «Il s’agit d’un important groupe hôtelier qui possède plusieurs entités dont Louvre Hotels Group ici en France et un certain nombre d’établissements en Chine. Si on les réunit tous, en termes de consolidation, cela pourrait en faire le plus important groupe hôtelier au monde», a commenté Rémy Merckx, vice-président en charge du digital chez Radisson Hotel Group interrogé lors du Hub Forum. Classé cinquième groupe hôtelier au niveau mondial, cette acquisition a en effet la capacité de faire grimper encore quelques marches à JinJiang International.

Avant ce rachat, Radisson Hotel Group qui compte 8 marques (Park Inn by Radisson, Radisson Blu, Radisson Collection…) et 145 000 collaborateurs dans le monde avait déjà opéré d’importants changements. «Nous avons changé de nom. Nous nous sommes repositionnés derrière notre marque commerciale la plus connue dans le monde, qui est donc Radisson. Il s’agit d’un élément stratégique et fondamental dans le changement de la mise en marché de nos différentes marques hôtelières», explique Rémy Merckx. Ainsi, pour tous les établissements qui ne comportaient pas la mention de ce nom dans leur dénomination, la signature « by Radisson » a été ajoutée.

Airbnb: «un disrupteur qui apporte une nouvelle agilité»

Un nouveau positionnement stratégique qui a également été suivi d’une accélération de la transformation digitale du groupe aux côtés d’Accenture Interactive. Le groupe a notamment décidé d’internaliser l’achat média qui était avant délégué à des agences. Un vrai changement de stratégie. «L’idée est d’enfin contrôler à 100% chaque dollar ou euro que nous mettons sur le marché pour acheter du trafic ou du média», développe Rémy Merckx. Ainsi, le groupe espère aussi mieux évaluer ses retours sur investissement. Dans le cadre de son plan stratégique sur cinq ans, Radisson a également jugé que sa plateforme digitale n’était pas assez compétitive et se lance dans une refonte totale pour un lancement prévu au 2e trimestre 2019. Ces deux projets seront donc les fers de lance de sa feuille de route pour 2019.

Comment un groupe comme Radisson se positionne-t-il face à un acteur comme Airbnb? Pour
Rémy Merckx, le secteur traditionnel de l’hôtellerie n’a pas forcément pris de retard par rapport à une telle entreprise. De plus, il la considère surtout comme un «disrupteur qui apporte une énergie et une nouvelle agilité dans la façon d’interagir avec le client». «Au lieu de le voir comme un concurrent qui prend des parts de marché à l’hôtellerie, nous essayons plutôt de profiter de sa capacité à attirer de nouveaux clients qui ne voyageaient pas avant et de les faire venir dans nos hôtels».

Retrouvez l’interview complète de Rémy Merckx, vice-président en charge du digital chez Radisson Hotel Group:

Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This