ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Condé Nast annonce la fermeture de son site e-commerce style.com

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Condé Nast a annoncé la fermeture de son site e-commerce style.com. Après 9 mois d'existence, la plateforme devait permettre de couvrir l'actualité fashion en proposant des articles des plus grandes marques à la vente. Malgré un investissement de 100 millions de dollars pour changer complètement la formule du site et la venue de Franck Zayan, ex-responsable du e-commerce chez Galeries Lafayette pour diriger les équipes, l'éditeur des magazines comme Vogue, GQ ou encore Vanity Fair n'a pas su conquérir son public.

L'objectif du groupe avec la marketplace était de pouvoir diversifier ses revenus. Néanmoins, comme le précise au New York Times, Matt Starker, directeur général de la stratégie numérique chez Condé Nast, les compétences requises pour créer du contenu et gérer efficacement un commerce en ligne sont différentes. Mais les deux combinées peuvent être un «puissant moteur de commerce».

La concurrence est rude

Pourtant, la vente en ligne de produits de luxe a de beaux jours devant elle. Selon une étude du cabinet McKinsey & Company, le nombre de ventes des articles haut de gamme devrait tripler au cours des 10 prochaines années. Les ventes pourraient représenter 78 milliards de dollars, soit 69 milliards d'euros d'ici à 2025. Seulement, la concurrence est rude. Récemment, LVMH a annoncé le lancement de son site 24 Sèvres, une plateforme qui abritera 150 marques de mode, accessoires et beauté, dont seize appartenant au groupe (Louis Vuitton, Dior, Kenzo, Céline…) à destination de 70 pays. Des sites tels que Yoox Net-A-porter sont déjà bien installés. Ce dernier enregistre un chiffre d'affaires en hausse de 20% sur l'année 2016, avec un panier moyen de 351 euros.

Style.com devient Farfetch

Ouvert en septembre 2016 aux Etats-Unis, style.com redirige aujourd'hui vers le site londonien Farfetch, fondé en 2008 par José Neves. Condé Nast en est l'un des investisseurs depuis 2013. La plateforme travaille avec plus de 500 boutiques dans 9 langues. Il manque néanmoins une partie contenu que le groupe Condé Nast pourrait apporter. José Neves affirme au New York Times que «les deux parties sont ravis de la manière dont ils peuvent aborder la grande question que se pose actuellement l'industrie de la mode: comment lier avec succès le contenu et le commerce». L'entreprise est aujourd'hui valorisée à 1,5 milliard de dollars.

conde-nast

Merci d'avoir visité Style.com. Vous avez maintenant été redirigé vers Farfetch où vous pouvez explorer la plus grande sélection de luxe au monde. Profitez de l'expédition mondiale rapide, des retours gratuits et de la livraison dans la même journée dans 12 villes dont Gucci en seulement 90 minutes.

 

Lire aussi: Rendez-vous sur 24 Sèvres, la nouvelle plateforme shopping de LVMH

Bouton retour en haut de la page
Condé Nast annonce la fermeture de son site e-commerce style.com
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media