/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] SeniorAdom et Sigfox signent en Chine, Facebook vs. le robot Sofia, Google AMP, Assistants vocaux…

#Business: Sigfox et SeniorAdom signent un contrat de 300 millions d’euros pendant la visite du président Macron en Chine

Outre l’entretien de bonnes relations diplomatiques, un voyage d’État, c’est aussi l’occasion de moissonner de gros contrats. A l’occasion de la visite officielle du président Macron en Chine, accompagné d’une cinquantaine de chefs d’entreprise, l’expertise technologique française a été mise à l’honneur avec le partenariat entre SeniorAdom et Sigfox réunis en consortium d’une part, et la ville de Chengdu de l’autre. La signature de l’accord s’est faite en présence des présidents Emmanuel Macron et Xi Jinping.

Il s’agit de déployer une solution de téléassistance à destination des aînés dans les 20 plus grandes villes chinoises, pour 300 millions d’euros, après une année de test auprès de 1500 personnes à Chengdu en 2018. La Chine compte plus de 200 millions de seniors.

Cette solution est composée de capteurs de mouvements, d’ouverture de porte et d’un pendentif d’alerte ainsi que de géolocalisation. Elle est conçue pour détecter automatiquement des anomalies de comportement susceptibles d’être la conséquence d’une chute, d’un malaise ou d‘un début de fragilité mentale (Alzheimer). Cette solution repose, d’une part, sur les algorithmes auto-apprenants développés avec succès par la société SeniorAdom et qui sont opérationnels depuis déjà 3 ans en France, et, d’autre part, sur la technologie développée par Sigfox permettant de transmettre des données à très bas coût tout en étant très économe en énergie.

Pour SeniorAdom, Thierry Roussel, co-fondateur : « Après une année de travail avec les autorités françaises et chinoises et notre partenaire Sigfox, nous sommes fiers de constater que le savoir-faire français peut mobiliser et séduire une si grande nation, qui approche le marché de la dépendance avec un pragmatisme exemplaire, en faisant de la prévention un axe fort. Nous souhaitons également saluer le formidable soutien de notre ambassade à Pékin, de la Bpi, de Business France et de nos ministères particulièrement moteurs et impliqués tout au long des négociations. Pour SeniorAdom, c’est, après 5 années d’existence, une formidable reconnaissance de notre savoir-faire et un formidable tremplin pour notre déploiement international ».

Sigfox est le premier fournisseur mondial d’une solution de connectivité dédiée à l’Internet des objets (IoT). Le réseau Sigfox est disponible dans 43 pays et le sera dans 60 pays d’ici fin 2018. Avec des millions d’objets enregistrés et un écosystème de partenaires grandissant, Sigfox offre aux entreprises d’être à la pointe de l’innovation en matière d’IoT. Fondée en 2010 par Ludovic Le Moan et Christophe Fourtet, l’entreprise est basée à Labège, près de Toulouse, au sein de l’IoT Valley française. Sigfox possède également des bureaux à Paris, Madrid, Munich, Boston, San Francisco, Dubaï et Singapour.

Créée en 2012, SeniorAdom a développé une solution de télébienveillance permettant de détecter automatiquement, sans rien avoir à porter, des situations anormales pouvant être la conséquence de chutes, malaises ou le signe d’un début de fragilité. SeniorAdom est accompagné dans son développement par des actionnaires comme la Caisse des Dépôts, ou encore AG2R La Mondiale.

#GoogleAMP: Google a (enfin) trouvé une solution au problème d’affichage des URL sur mobile

Initialement, les pages mobiles accélérées – ou AMP – devaient simplifier la vie de tout le monde, aussi bien les utilisateurs que les éditeurs. Dévoilé en 2015 et officiellement lancé début 2016 par Google, le format de pages AMP était destiné à accélérer considérablement l’affichage des pages sur les smartphones. Cependant, les éditeurs ont vite déchanté.

Et pour cause, ce format a privilégié les URL de Google, c’est-à-dire les URL commençant par «google.com/amp» dans les résultats de recherche, et non ceux des éditeurs, en raison de problèmes de confidentialité qui rendent pratiquement impossible le chargement de la page depuis le serveur de l’éditeur. A la place, les pages sont chargées depuis le cache AMP de Google qui ajoute le préfixe «google.com/amp» à l’URL.

Bonne nouvelle, cela devra changer selon Malte Ubl, le créateur du projet AMP. En effet, ce dernier a annoncé une nouvelle version du cache d’AMP basée sur la nouvelle norme «Web Packaging». Grâce à cette dernière, «les navigations AMP de Google Search peuvent tirer parti du préchargement préservant la confidentialité et les performances des serveurs de Google, tandis que les URL restent fidèles à l’éditeur sans compromettre la sécurité du site», explique Malte Ubl. Le prototype testé sur Google Chrome et une version expérimentale de Google Search a livré des premiers résultats positifs. Malte Ubl s’attend à ce que les premiers changements soient visibles dans la seconde moitié de l’année 2018.

#GuerreDesIA: le patron de l’IA de Facebook Yann LeCun se paie le robot Sofia

Le 4 janvier dernier, Yann LeCun, directeur de la division intelligence artificielle de Facebook, a dit à l’occasion d’un post publié sur le réseau social tout le mal qu’il pensait du célèbre robot Sofia et de sa couverture médiatique, accusant par exemple le titre TechInsider d’être « complice de l’arnaque » pour entretenir et jouer sur les peurs suscitées par l’intelligence artificielle.

Ben Goertzel, le créateur de Sofia et CEO de SingularityNET, a répondu à LeCun par l’intermédiaire de Business Insider. Après quelques flèches décochées directement à l’encontre de Facebook, il y affirme notamment qu’il n’a jamais qualifié l’intelligence de Sofia de proche du niveau humain, et que les critiques suscitées par Sofia proviennent d’esprits jaloux du succès de la créature. A supposer qu’on accepte de jouer sur les mots dans ce genre de débat, Business Insider rappelle toutefois que le président de SingularityNET David Hanson a qualifié Sofia de « basically alive » (que nous traduirons par« vivante, grosso modo »).

LeCun a réagi aujourd’hui sur son compte Facebook, réfutant toute jalousie mal placée. Il affirme qu’il n’aurait aucun problème avec Sofia si elle était présentée pour ce qu’elle est (un spectacle de ventriloque, pour faire court) au lieu d’exacerber les fantasmes et de désinformer les médias et le grand public sur l’état de l’art en matière d’intelligence artificielle.

#Sondage: 66% des utilisateurs d’assistant vocal utilisent moins leur smartphone

Amazon Echo Show

Si vous êtes accro au smartphone, les assistants vocaux, dont on attend le déferlement en masse imminent dans nos vies, vous aideront peut-être à décrocher.

Ainsi, 66% des personnes utilisant un assistant vocal délaissent leur portable, selon une étude réalisée en novembre 2017 par Accenture et Harris Interaction. Sur les 21 000 personnes interrogées, les 2/3 ont répondu «d’accord» ou «tout à fait d’accord» à cette affirmation: « Depuis que j’ai reçu mon assistant vocal, j’utilise beaucoup moins souvent mon smartphone ».

Plus précisément, les utilisateurs d’assistant vocal sont 64% à utiliser moins fréquemment leur téléphone pour des services de divertissement, 58% à moins acheter en ligne et 56% à réduire leurs recherches sur Internet via leur smartphone.

Pour Accenture et Harris Interaction, la prochaine vague technologique sera dédiée aux assistants vocaux. Une tendance dans laquelle certains acteurs sont déjà en avance, comme par exemple Amazon et Google. D’autres, comme Apple ou Samsung, risquent de se faire devancer par leurs concurrents précédemment cités. La firme à la pomme a annoncé la sortie prochaine de son assistant vocal HomePod au début de l’année 2018 tandis qu’Amazon avait commercialisé la première version d’Echo dès 2015.

Allons-nous remplacer une addiction par une autre ?

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This