ActualitéDesignInvestissementsLes levées de fonds

Confidentiel: Une troisième levée de fonds pour le joaillier en ligne Gemmyo

Le site de joaillerie sur mesure fondé par quatre jeunes entrepreneurs fait entrer Alven Capital. C’est la troisième levée de fonds pour cette jeune start-up créée en 2011.

Selon nos informations, le site de bijoux sur mesure Gemmyo aurait finalisé un tour de de 3,1 millions d’euros, auprès d’Alven Capital et de ses investisseurs historiques. Le fonds Alven Capital aurait participé à hauteur de 2,750 millions d’euros. C’est donc une nouvelle levée pour cette marque pure player, qui avait déjà bouclé deux tours en 2011 auprès de « stars » du web comme les fondateurs d’AuFeminin.com, ou de PriceMinister.

L’objectif de ce tour viserait à accentuer le développement en France, et d’élargir le champ à l’Europe, principalement l’Europe du Nord.

Le site permet de concevoir, grâce à une technologie 3D, son propre bijou, à partir de fonctionnalités proposées sur le site : type de pierres précieuses, couleur de la pierre, formes etc… Les produits s’adressent à une cible qui ne souhaite pas se rendre en joaillerie physique, mais exige un produit qualitatif. Le panier moyen de Gemmyo est d’ailleurs élevé : environ 500 euros.

La fondatrice, Pauline Laigneau, indique par ailleurs que la marge dégagée sur les ventes de bijoux permet de proposer une meilleure offre et un meilleur service. Gemmyo travaille avec un réseau d’ateliers traditionnels qui permettent de garantir un délai de 2 à 3 semaines de fabrication. Les retours sont de -1%, et la livraison est gratuite.

Nicolas Celier, d’Alven Capital indique qu’il suit l’aventure de Gemmyo depuis ses débuts:  » Nous sommes très intéressés par le modèle de Gemmyo car il révolutionne la distribution de bijoux, et réinvente la façon dont on choisit ses produits. Les coûts maîtrisés dus à l’absence de gestion de stock, et l’expérience client du pure-player sont convaincants ».

Pour Pauline Laigneau : » Nous n’avions pas prévu de lever autant de fonds, car cela est peu courant en ce moment d’une part, et parce que nous parvenons à une croissance rapide de notre côté. Nous allons pouvoir mieux nous imposer en France et prévoyons des recrutements tant dans les services internet pour développer des fonctionnalités, qu’en production et en marketing client ».

Gemmyo, qui espère atteindre 1 million d’euros en 2013, table sur un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros l’année prochaine.

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Confidentiel: Une troisième levée de fonds pour le joaillier en ligne Gemmyo
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager