ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

CornerJob lève 19 millions de dollars pour accélérer sur la recherche d’emploi

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • CornerJob a conçu une application qui vise à simplifier la recherche d’emploi.
     
  • La start-up barcelonaise renvendique 150 000 entreprises enregistrées sur sa plateforme.
     
  • CornerJob souhaite consolider sa position sur ses quatre marchés que sont la France, l’Espagne, l’Italie et le Mexique.

 

Le montant

La start-up espagnole CornerJob, qui développe une application mobile de recrutement, a bouclé un tour de table de 19 millions de dollars en série C. Northzone, Randstad Innovation Fund, e.ventures, Samaipata Ventures, Caixa Capital Risc, Sabadell Venture Capital, Mediaset Italia, Mediaset España, Groupe TF1, 5M Ventures, Media Digital Ventures, Augesco Ventures et TV Azteca ont participé à l’opération. Ce tour de table porte à 54 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sa création.

Le marché

Fondée en 2015 par David Rodriguez, Miguel Vicente, Gerard Olivé et Mauro Maltagliati, CornerJob a conçu une application qui vise à simplifier la recherche d’emploi. Et pour cause, les utilisateurs n’ont pas besoin de fournir un CV. Ils doivent simplement remplir leur profil et indiquer leur géolocalisation pour postuler aux offres situées à proximité de leur position. Dès qu’un recruteur est intéressé par un profil, il peut directement discuter avec le candidat via une messagerie instantanée. Le concept de l’application réside dans son message principal : «Trouver un job en 24 heures». 

Actuellement, CornerJob dispose de bureaux à Barcelone, Madrid, Paris, Milan et Mexico. La start-up renvendique 150 000 entreprises enregistrées sur sa plateforme. Sur le marché des applications de recrutement, CornerJob doit faire face à plusieurs acteurs, à l’image de JobToday, qui se rapproche sensiblement de la société barcelonaise, ou de la start-up Jobandtalent, qui édite une application mobile de «matching» entre candidats et recruteurs. Cette dernière a levé 42 millions de dollars en juin 2016, notamment auprès de Niklas Zennström, l’un des fondateurs de Skype et CEO d’Atomico.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouvel investissement, CornerJob prévoit de développer de nouvelles fonctionnalités pour renforcer l’offre de la plateforme. «Nous voulons continuer à améliorer l’expérience des candidats, mais aussi fournir plus d’outils de productivité aux entreprises, intensifier nos initiatives en matière de machine learning et renforcer notre présence sur tous les maillons de la chaîne de valeur», explique David Rodriguez, co-fondateur et CEO de CornerJob.

Par ailleurs, la start-up barcelonaise souhaite consolider sa position sur ses quatre marchés que sont la France, l’Espagne, l’Italie et le Mexique. Précédemment, CornerJob envisageait également de s’étendre au Royaume-Uni et en Allemagne.

Fondateurs : David Rodriguez, Miguel Vicente, Gerard Olivé et Mauro Maltagliati

Création : 2015

Bureaux : Barcelone et Madrid (Espagne), Milan (Italie), Paris (France), Mexico (Mexique)

Activité : application mobile de recrutement

Financement : 19 millions de dollars levés en mai 2017

Concurrents : JobToday, Kudoz…

Lire aussi :

Bouton retour en haut de la page
CornerJob lève 19 millions de dollars pour accélérer sur la recherche d’emploi
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media