ActualitéMedia

Les coulisses d’un webdoc signé MRM Paris

Joli coup de maître pour l’agence MRM PARIS, qui signe un webdocumentaire pour Chimex, une entreprise filiale du groupe L’Oréal et spécialisée dans la fabrication de molécules stars utilisées dans l’industrie cosmétique.
Le brief de départ était clair : fédérer les collaborateurs de Chimex autour du « Projet : 100 % Eau Propre ». Ce projet ambitieux vise à traiter les eaux utilisées par les unités de production de Chimex, et les restituer propres dans le milieu naturel. Un innovant traitement des effluents, combinant le savoir-faire technologique des hommes et les capacités naturelles de purification des plantes.

Le webdocumentaire – qui a nécessité plusieurs mois de production – s’est vite imposé comme le format idéal pour raconter le traitement de purification de l’eau : « En appelant webdoc ce qui était avant le documentaire classique et purement informatif, on modernise le nom pour réintéresser au format, car il peut être aujourd’hui plus ludique qu’avant »  ajoute Erwan Legrand, directeur de la Création de l’agence MRM Paris.

A l’arrivée : un site Web design en HTML5 optimisé pour iPad, un film documentaire onirique de 6 minutes, des interviews audio d’experts, des articles et des schémas techniques, une maquette allégorique de l’usine en volume et un beau travail de data-visualisation des données chiffrées.

Autre élément-clé du webdocumentaire : la narration, qui sert de fil rouge tout au long des séquences. L’agence a choisi une voix célèbre, Benoit Allemane, le « Morgan Freeman français » : « Une voix charismatique et captivante, présente dans beaucoup de films au cinéma, et dans pas mal de pubs aussi".

Bref, on se laisse porter par le film, au fil du parcours de l’eau : de l’unité de production au jardin de phytorestauration, de la sortie des cuves de fabrication à la restitution en milieu naturel avec une ambition : faire saisir l’enjeu d’une eau 100% propre. Pari gagné.

Au delà de ce beau projet, c’est également l’occasion pour MRM Paris de prendre la parole sur le format du webdocumentaire, et de son utilisation émergente pour les marques.

« Les documentaires avant, c’était réservé à ceux qui voulaient se cultiver ".

En tapant webdoc sur google, on trouve facilement des documentaires interactifs, les uns plus intéressants que d’autres, mieux faits. Et ce n’est pas une question de plateforme, d’interactivité, mais plus d’état d’esprit, d’idée, de graphisme, voire de conceptualisation du sujet, et de bonne humeur. Et l’enjeu pour les marques est important : si elles décident d’utiliser un nouveau format pour intéresser leurs cibles, il ne faut pas qu’il soit plat ! C’est ici que nous, MRM Paris, entrons en jeu. Nous donnons du sens aux messages, nous savons les rendre intéressants. Nous ne faisons pas des webdocs, nous communiquons sur ce format, c’est différent » conclut Erwan Legrand.

Publireportage

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This