ActualitéAsieAsieLes levées de fondsRetail & eCommerce

Coupang, un e-commerçant sud-coréen, lève 300 millions de dollars

Coupang, l’un des principaux e-commerçants sud-coréen, vient de lever 300 millions de dollars (240,9 millions d’euros) auprès de BlackRock Private Equity Partners, Wellington Management Company, Greenoaks Capital Management et Rose Park Advisors. La société souhaite utiliser ce nouvel investissement pour asseoir sa position dans le pays, mais également renforcer sa présence à l’international en renforçant ses effectifs, notamment ses équipes de R&D, dans la Silicon Valley, à Seattle, Shanghai et Séoul.

« Coupang est l’une des entreprises d’e-commerce les plus importantes et des plus dynamiques en Corée. Son modèle différenciant basé sur un service de livraison le jour même, sur son expertise mobile profonde (…) font de Coupang un leader de l’e-commerce pour s’intéresser non seulement à la Corée, mais aussi à l’international » déclare Jay Park, managing director chez BlackRock Private Equity Partners.

Fondée en 2010 par Bom Kim, Coupang avait déjà levé 100 millions de dollars en mai auprès de Sequoia Capital. En 2013, l’e-marchand a franchi la barre du milliard de dollars de volume de vente (gross merchandise value, ndlr). La société affirme être actuellement sur un taux annualisé de plus de 2,2 milliards de dollars.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Coupang, un e-commerçant sud-coréen, lève 300 millions de dollars
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Imagerie médicale: le Français Imageens lève 1,2 million d’euros auprès d’Anaxago
Alors que le Royaume-Uni se déconfine, Deliveroo anticipe une décélération de sa croissance
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale