A la uneArts et CultureTech

Creative Data fait parler les données pour développer des «applications prédictives»

Les entreprises génèrent des données, mais ne savent pas nécessairement comment les exploiter. C’est pour répondre à ce besoin qu’Arnaud Muller a fondé Creative Data. Basée à Rouen, cette start-up a développé une plateforme pour structurer et analyser les données issues d’une multitude de sources (clients, logiciels, objets connectés…). L’idée : offrir une visibilité sur l’ensemble de l’activité de la société et créer de nouveaux services, voire des «applications prédictives».

Creative Data commercialise ses offres auprès de start-up et d’entreprises plus importantes issues des secteurs industriel, aéronautique, pharmaceutique ou même de la distribution. D’autres sociétés comme le Montpelliérain BIME ou le Parisien Dataiku se positionnent également sur ce marché du business intelligence.

Pour se renforcer, Creative Data a récemment levé 850 000 euros auprès de Normandie Capital Investissement et de Kima Ventures. Avec cet investissement, la start-up souhaite accélérer le déploiement de ses offres chez les grands groupes et obtenir ses premières références en Europe. La société prépare d’ailleurs une seconde levée de fonds. Plus de détails avec Arnaud Muller, cofondateur de Creative Data.

PDG : Arnaud Muller

Création : 2013

Siège social : Rouen

Financement : 850 000 euros levés en 2015

Marché : analyse de données

Concurrents : BIMEDataiku

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Creative Data fait parler les données pour développer des «applications prédictives»
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
TikTok/Bytedance
TikTok: à trois jours de l’échéance, l’app n’a toujours pas d’accord aux États-Unis
[GOOD MORNING Frenchweb] Catherine Barba : « J’ai la responsabilité de soutenir les femmes entrepreneures »
Copy link