ActualitéAsieAsieFinTech

eBay et Tencent rejoignent KakaoTalk pour lancer une banque en ligne

De la messagerie instantanée à la banque en ligne. Tel est le grand écart que s’apprête à franchir KaKaoTalk. Cette application de discussion – qui fonctionne sur un modèle plus ou moins proche de WhatsApp ou de Viber -, a annoncé que Tencent et eBay viennent de se joindre à elle afin de lancer une nouvelle banque en ligne en Corée du Sud.

Le pays devrait en effet émettre cette année de nouvelles licences permettant d’ouvrir des banques ligne. Si les détails de l’opération n’ont pas été communiqués, les deux groupes chinois et américain devraient tous deux investir dans la nouvelle structure et obtenir moins de 4% des parts.

Pour Tencent, affronter Alibaba

Ce n’est pas la première fois que Tencent s’intéresse de près au secteur de la banque en ligne. L’entreprise, qui édite notamment la très populaire application WeChat en Chine (plus de 500 millions d’utilisateurs) avait déjà lancé une banque en ligne baptisée WeBank dans le pays afin d’élargir sa gamme de services.

Le groupe est notamment en concurrence avec Alibaba, le géant chinois de l’e-commerce, qui lui aussi a multiplié les investissements dans le secteur des FinTech en Asie. En juin, la firme fondée par Jack Ma avait ouvert une banque en ligne baptisée MYBank. La semaine dernière, il a investi dans PayTM, l’un des plus grands acteurs des paiements mobiles en Inde.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
eBay et Tencent rejoignent KakaoTalk pour lancer une banque en ligne
Catherine Barba: «J’ai la responsabilité de soutenir les femmes entrepreneures»
Streaming: l’app de musique Qobuz lève 10 millions d’euros auprès de Nabuboto et du Groupe Québecor
XBox: Microsoft rachète la maison-mère des jeux Bethesda Softworks pour 7,5 milliards de dollars
Appels, messages, notifications… les apps de sevrage numérique se démocratisent avec le télétravail
Airbus prépare trois concepts d’avion propulsé à l’hydrogène pour 2035
Comment Califrais veut repenser l’approvisionnement au coeur du marché de Rungis
Copy link