ActualitéArts et CulturesComDesignFocus

Créativité et publicité, la photo de banque d’images se renouvelle avec Adobe Stock Premium

Dans un monde dominé par l’image les équipes créatives doivent aujourd’hui faire face à deux défis : produire de plus en plus de visuels pour un nombre grandissant de plateformes et de supports, les mettant au défi d’allier constamment urgence et qualité et conserver une certaine liberté dans leur démarche artistique et le choix des images qu’ils utilisent. Un état des lieux qui impose une nouvelle réflexion sur l’image et son usage dans la publicité.

En partenariat avec le Club de DA, Adobe a laissé carte blanche à cinq photographes pour réaliser pour la collection Adobe Stock Premium une série de photographies rompant avec les codes habituels de la publicité pour insuffler un nouveau souffle au langage des marques et réinventer la banque d’images. Les photos inédites issues de cette curation sont actuellement exposées à la Fisheye Gallery, nous vous présentons la démarche créative de ces photographes appliquée à la publicité et leur vision du métier.

Vincent Bousserez : faire dialoguer les univers par des associations inattendues qui n’existent pas dans la réalité

Pour Vincent Bousserez, directeur artistique et photographe connu des galeries d’art, une photographie porte sa part de rêve. Il aime perdre les gens dans les échelles, les lieux, les dimensions, les perspectives et pour cela, l’intégration d’images, le montage et la retouche font partie de son travail et la technologie démultiplie pour lui les possibilités d’exprimer une idée. Une vision qu’il applique aussi à la publicité où il estime qu’il est toujours possible de jouer avec les contraintes de la commande et de faire preuve d’imagination. 

adobe1

Léo Caillard : une photo est d’autant plus forte que l’objet photographié arrive à devenir réel

Alors que l’on voyait en moyenne 50 images par jour dans les années 1950, aujourd’hui on en voit plus de 1000. Pour Léo Caillard, la question est donc de savoir quelles sont les photographies assez fortes pour exister dans la durée. Cette notion du temps se retrouve dans son travail et notamment dans la série Hipsters in Stone dont des clichés inédits intègrent aujourd’hui la collection Adobe Stock Premium. Alors que le burlesque, l’incongru et le décalage permettent de créer un impact durable, la publicité doit réinventer des univers tout en restant ancrée dans la réalité en respectant son devoir d’honnêteté sur le produit, qui porte en lui ses propres codes. Un subtil équilibre que la photographie et un peu d’inspiration ont la capacité de créer.

adobe2

Benoit Lapray : le numérique et les nouvelles technologies peuvent aider dans la quête artistique 

« Le photographe fait la différence lorsqu’il permet au spectateur de voir des messages » affirme Benoit Lapray, photographe pour qui maîtrise de la technicité et travail d’auteur sont les ingrédients de l’excellence dans la photographie. Si son processus créatif s’appuie pour un grand nombre de ses séries sur la postproduction car la retouche permet de dépasser les contraintes matérielles de la prise de vue, il sait aussi remettre la photographie au centre de son travail dans une approche qu’il envisage comme du « photojournalisme artistique ».

adobe3

Benjamin Taguemount : l’appareil photo est un instrument de dialogue avec lequel le photographe explore son sujet à la recherche d’une représentation universelle

Si le métier de photographe a été transformé ces dernières années par la technicité et le prix des images, la liberté de créer une histoire est fondamentale pour le photographe et il est important de lui rendre sa place. Inventivité, prise de risque, pour Benjamin Taguemount l’apport du photographe peut aller loin dans la création de photographie publicitaire, tant à travers la banque d’images que la commande, si la liberté de créer est respectée.adobe5

Julie de Waroquier : l’excellence créative naît de la capacité du photographe à puiser dans ce qu’il ressent pour restituer l’émotion dans une image

L’univers de cette photographe autodidacte récompensée par de nombreux prix est singulier et empreint d’onirisme. Elle invite à plus d’émerveillement et encourage à plus de fantaisie dans le langage publicitaire. Pour ses recherches personnelles comme dans mon travail pour la publicité, le pouvoir évocateur de l’onirisme est le fil conducteur de sa démarche de photographe car il est toujours possible de raconter une histoire autour d’un objet, même quotidien. L’image fonctionne tant que la création est cohérente et que le produit à valoriser est repérable et qu’on ne le déguise pas trop.

adobe6

[tabs] [tab title= »A propos »]

Conçue pour répondre aux attentes d’utilisateurs recherchant des images authentiques d’une excellente qualité et dans l’ère du temps, avec une politique d’achat de licence simplifiée, la collection Adobe Stock Premium directement intégrée aux applications Creative Cloud répond également à la nécessité à laquelle les directeurs artistiques doivent aujourd’hui faire face de créer des contenus engageants et de qualité rapidement.

Adobe Stock Premium propose près de 100 000 images minutieusement sélectionnées, produites par des photographes et agences parmi les meilleurs au monde. Des images spectaculaires dotée d’un fort impact émotionnel et d’un grand potentiel narratif réalisées par des contributeurs d’exception. 

Les photos inédites de Julie de Waroquier, Vincent Bousserez, Léo Caillard, Benoit Lapray et Benjamin Taguemount sont à découvrir en exclusivité sur Adobe Stock Premium

[/tab][/tabs] 

 

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This