AcquisitionActualitéActualité ClubEuropeFinTech

Arkéa veut construire sa néobanque avec Pumpkin

Nous vous les avions présentés en 2014, les Lillois de Pumpkin rejoignent le groupe Crédit Mutuel Arkéa, qui vient de prendre une participation de 80% de la société, afin de créer sa néobanque.

Après avoir travaillé au Kenya et aux Etats-Unis, où ils découvraient des solutions de paiement mobile, les fondateurs de Pumpkin, Hugo Sallé de Chou, Constantin Wolfrom et Victor Lennel se sont rendus compte que «le paiement mobile, plus simple, plus rapide, plus ludique nous manquait en rentrant en France». Ils ont donc développé l'application mobile Pumpkin, qui permet à ses utilisateurs de rembourser leurs amis très simplement. La société a enregistré plus 110 000 nouveaux utilisateurs en 2016.

Crédit Mutuel Arkéa investira 15 millions d'euros dans la société afin de créer sa neobanque à destination des 16-35 ans. «Nous sommes très heureux d’accompagner Pumpkin et ses dirigeants-fondateurs, dont nous partageons l’enthousiasme et l’audace. Les fintechs, comme Pumpkin, ont démontré leur capacité à répondre aux nouveaux besoins d’usage et de mobilité des clients, grâce notamment à des interfaces fluides et simples qui améliorent l’expérience client. Avec Pumpkin, que nous connaissons bien, nous avons l’ambition de poursuivre la transformation de nos métiers, avec le lancement d’une néobanque mobile à destination des millennials en Europe. Au Crédit Mutuel Arkéa, nous avons la conviction que la collaboration entre les acteurs traditionnels et les fintechs est créatrice de valeur ajoutée», déclare Ronan Le Moal, Directeur Général du Crédit Mutuel Arkéa. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Arkéa veut construire sa néobanque avec Pumpkin
Paiement fractionné: la Banque Postale s’allie à la FinTech Alma
La startup de Jessica Alba Honest Company lève 413 millions de dollars lors de son IPO
La Cnil clôture les mises en demeure d’Engie et EDF sur les données collectées par les compteurs Linky
Transformation numérique: le groupe lyonnais Visiativ veut lever jusqu’à 8 millions d’euros
Facebook: 3 questions sur la suspension de Donald Trump
Cloud: Microsoft s’engage à maintenir en Europe les données de ses clients européens