ActualitéLes levées de fondsObjets connectésTech

CropX lève 9 millions de dollars pour réduire les besoins en eau des agriculteurs

Le montant

CropX, une start-up américaine et israélienne spécialisée dans l’ «agriculture connectée», vient de lever 9 millions de dollars (7,9 millions d’euros) auprès de Finistere Ventures, en tant que principal investisseur, et d’Innovation Endeavors – le fonds d’investissement lancé par Eric Schmidt, l’ancien PDG de Google – et de GreenSoil Investments. OurCrowd a également participé à ce tour de table.

Le concept

a. Une fois implantés dans les terres, ceux-ci recueillent un ensemble de données qui est envoyé sur une plateforme cloud. Un logiciel et des algorithmes analysent les informations et fournissent ensuite des recommandations aux agriculteurs en matière d’arrosage. Une carte, disponible depuis le Web ou une application mobile, leur indique ainsi les besoins en eaux de chaque parcelle. Sur son site Internet, CropX affirme que son système permet d’économiser jusqu’à 25% d’eau et d’énergie utilisés pour l’irrigation, et donc d’augmenter le rendement des cultures.

«L’industrie agricole a du mal à gérer la hausse des coûts de l’énergie et l’approvisionnement restreint en eau, et essaie de réduire le gaspillage de l’eau et d’augmenter les rendements des cultures. Notre service aide les agriculteurs a faire pousser davantage avec moins – et élimine l’utilisation inutile d’eau», déclare Isaac Bentwich, le PDG.

Le marché

D’autres entreprises se positionnent également sur le marché de l’agriculture connectée. En mai, Farmers Business Network levait 15 millions de dollars, principalement auprès de Google Ventures. La société édite une plateforme d’échange de données entre agriculteurs qui souhaitent, en retour, obtenir des conseils sur les facteurs qui augmentent les rendements. Le secteur doit aussi composer avec Climate Corp, racheté par le géant Monsanto pour 930 millions de dollars en 2013. L’entreprise analyse les données météorologiques pour fournir des prévisions sur les récoltes.

Plusieurs start-up françaises se positionnent également sur ce secteur. Airinov développe par exemple des drones dotés de caméra thermiques pour déterminer les besoins des sols. Le Montpelliérain Fruition Sciences a quant à lui conçu des capteurs intégrés au vignoble afin de mesurer les flux de sève et les besoins en eau. Cette dernière dispose d’un bureau dans la Napa Valley, aux Etats-Unis.

Fondateur : Isaac Bentwich

Sièges sociaux : San Francisco (USA) et Tel Aviv (Israël)

Marché : agriculture, objets connectés, Big data

Concurrents : Farmers Business Network, Fruition Sciences

Financement : 9 millions de dollars levé (juin 2015)

Crédit photo: CropX

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Je pense qu’il il a une partie de texte manquante au début du paragraphe « Le concept » *

Bouton retour en haut de la page
CropX lève 9 millions de dollars pour réduire les besoins en eau des agriculteurs
Ekimetrics lève 24 millions d’euros auprès de Tikehau Capital et Bpifrance
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel