ActualitéAmérique du nordLes levées de fondsTech

Jeux en ligne: fondée par un Français, Curse lève 10 millions de dollars

Le service de jeu en ligne américain Curse annonce qu’il vient de boucler un tour de table de 10 millions de dollars. GGV Capital est l’un des principaux apporteur de fonds. Multiplier Capital concède en parallèle le prêt de 6 millions de dollars. Suite à cette prise de participation, Hans Tung, de chez GGV Capital, a rejoint l’équipe de direction de Curse.

« Pour nous, les joueurs restent la priorité n°1 et nous sommes ravis de travailler avec Hans et l’équipe de GGV parce qu’ils ont accompagné des sociétés de jeux d’envergure mondiale depuis plus d’une décennie. Ils apportent également une grande expérience du modèle économique des jeux qui voit l’expérience utilisateur comme une priorité – ce qui correspond tout à fait à l’ambition de Curse », a déclaré le Français PDG de Curse Hubert Thieblot. Avant de partir s’installer aux Etats-Unis, il a étudié à Paris et avait notamment travaillé au développement d’un site de partage des modification et plug-ins de changement d’interface de «World of Warcraft ».

La société est basée à Huntsville dans l’Alabama aura levé un total de 22 millions de dollars depuis sa création en 2006. La semaine dernière, elle a lancé la version beta de Curse Voice, une plate-forme de communication vocale multi-joueurs qui permet des intéractions entre eux sur des jeux sur PC comme « League of Legends » par exemple. Depuis mi-juin, Curse a atteint le million d’utilisateurs actifs et espère en compter dix fois plus d’ici à la fin de l’année.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Bouton retour en haut de la page
Jeux en ligne: fondée par un Français, Curse lève 10 millions de dollars
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux