AcquisitionActualitéTech

Cyberdéfense : Orange s’offre Atheos

Orange Business Services a annoncé avoir acquis Atheos, une société qui accompagne les grandes entreprises dans la gestion des risques et la sécurisation de leurs informations. Objectif de l’opération : renforcer son offre et grandir pour répondre plus rapidement à la demande croissante du marché.

« Rejoindre Orange Business Services et bénéficier de son expérience d’opérateur d’infrastructures critiques est l’occasion pour Atheos de prendre une nouvelle dimension » explique Michel Van Den Berghe, directeur général et fondateur. Fondée en 2002, l’entreprise propose ses services dans trois domaines essentiels : la gestion des identités et des accès, la protection des informations et l’identification des failles et des zones de vulnérabilité en matière de cyberdéfense.

« Avec cette acquisition, nous sommes désormais le seul acteur à l’échelle européenne capable d’accompagner les entreprises sur toutes les dimensions d’une stratégie de sécurité et de sa mise en œuvre opérationnelle. Nous renforçons ainsi notre promesse de partenaire de confiance de leur transformation digitale » se félicite Thierry Bonhomme, Directeur Exécutif d’Orange Business Services » conclut Thierry Bonhomme, directeur exécutif d’Orange Business Services.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Cyberdéfense : Orange s’offre Atheos
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD