ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Cybersécurité: Symantec rachète LifeLock pour 2,3 milliards de dollars

  • L’acquisition de LifeLock s’inscrit dans la stratégie de Symantec de diversifier ses offres en matière de cybersécurité.
     
  • Pour l'année en cours, le spécialiste américain de la sécurité informatique prévoit des revenus annuels s’élevant à hauteur de 4,4 milliards de dollars (non-GAAP), dont 62% issus des services aux entreprises.
     
  • En 2015, le marché des logiciels de sécurité a augmenté de 3,7%, pour atteindre 22,1 milliards de dollars d’achats, selon le cabinet Gartner.

 

Le groupe californien Symantec a annoncé le rachat de la société LifeLock, spécialisée dans les services de protection contre l’usurpation d’identité. Le montant de l’opération s’élève à 2,3 milliards de dollars. 

L’acquisition de LifeLock s’inscrit dans la stratégie de Symantec de diversifier ses offres en matière de cybersécurité. Sur ce marché très concurrentiel, la société doit notamment affronter l’Américain McAfee, le Russe Kaspersky, le Tchèque Avast Software ou encore l’Israélien Check Point. En 2015, le marché des logiciels de sécurité a augmenté de 3,7%, pour atteindre 22,1 milliards de dollars d’achats, selon le cabinet Gartner.

Bien que la société californienne, qui édite notamment le logiciel antivirus Norton, soit rentable, elle peine à séduire de nouveaux utilisateurs. Et pour cause, les consommateurs ont de plus en plus recours aux appareils mobiles au détriment des ordinateurs traditionnels. «Norton décline en même temps que la part de marché des PC. Cette acquisition ramène 650 millions de dollars de chiffre d’affaires dans l’activité grand public, lui assurant une croissance plus durable», explique Greg Clark, directeur général de Symantec. 

4,4 milliards de dollars de revenus attendus en 2016

En juin dernier, le spécialiste américain de la sécurité informatique avait mis la main sur l’entreprise Blue Coat, qui aide les entreprises à maintenir leur sécurité sur Internet, pour 4,65 milliards de dollars. Plus tôt cette année, Symantec a également vendu l’unité de stockage de données Veritas à Carlyle Group LP pour 7,4 milliards de dollars. 

Après avoir enregistré un chiffre d’affaires de 6,5 milliards de dollars l’an passé (3,9 milliards de dollars sans Veritas), Symantec a vu son chiffre d'affaires s'établir à 3,6 milliards de dollars à l'issue de son exercice fiscal 2016, clos au 31 mars dernier, après la cession de Veritas. Pour l'année en cours, l’entreprise américaine prévoit des revenus annuels s’élevant à hauteur de 4,4 milliards de dollars (non-GAAP), dont 62% issus des services aux entreprises.

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Cybersécurité: Symantec rachète LifeLock pour 2,3 milliards de dollars
Lufax: pour son entrée à Wall Street, la FinTech chinoise lève 2 milliards d’euros
[Webinar] Les 5 facteurs clés pour accélérer sa croissance E-Commerce
La livraison de repas pour les restaurateurs : est-ce une solution durable ?
Carrefour va céder 60% de sa plateforme de paiement Market Pay à un fonds
TikTok/Bytedance
Pourquoi TikTok poursuit Triller, son concurrent américain
Smartphones: Huawei laisse sa place de numéro un mondial à Samsung