ActualitéBusinessEuropeFonds d'investissementInvestissementsTech

Day One E&P débloque une enveloppe de 50 millions d’euros avec la famille Leclercq

L’accélérateur Day One Entrepreneurs & Partners change de dimension. La structure d’accompagnement de start-up bénéficie désormais d’un soutien de poids avec la famille Leclercq, propriétaire de Decathlon. Actionnaire depuis 2013 au sein de Day One E&P, elle s’est engagée à allouer 50 millions d’euros sur les cinq prochaines années aux côtés des quatre associés partenaires de la structure.

Créé en 2012 par Michel de Guilhermier (Photobox, Motoblouz) et Juan Hernandez (Club Internet), appuyés par Eric Kalfon (Datops) et Christophe Courtin (Santiane), Day One Entrepreneurs & Partners accompagne les start-up «qui ont un impact sociétal fort, quel que soit le secteur». Les projets qui intéressent l’accélérateur sont principalement ceux dont l’objectif est «de favoriser une meilleure santé, un meilleur accès à l’éducation ou à l’art, une vise plus sereine, le renforcement du lien social, une meilleure utilisation des ressources naturelles…», explique Michel de Guilhermier, co-fondateur et président de Day One E&P.

Un ticket d’investissement plus élevé 

A la différence des fonds d’investissement, qui lèvent de l’argent auprès de souscripteurs pour le leur rendre plusieurs années plus tard, Day One E&P se distingue en étant une structure d’investissement «evergreen». Concrètement, cela signifie que les capitaux restent dans la structure et peuvent ainsi fructifier au fil du temps. «Il ne serait donc pas impossible que d’ici une ou deux décennies, ce ne soit pas 50 millions d’euros mais des centaines de millions d’euros voire des milliards que nous aurions à notre disposition», précise Michel de Guilhermier.

Day One E&P entend accompagner trois ou quatre nouvelles start-up par an. Aux côtés de la famille Leclercq, l’accélérateur prévoit cependant d’augmenter son ticket moyen par société. Alors que la structure avait jusqu’ici injecté 5 millions d’euros dans une trentaine de jeunes pousses, Day One E&P pourrait désormais investir 5 à 10 millions d’euros dans une société.

Tags
atelier-platform

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This