/ InsidersActualité

[DECODE INSIDERS] André Manoukian lance Muzeek pour injecter de l’IA dans l’industrie musicale 

#Musique: André Manoukian lance Muzeek pour injecter de l’IA dans l’industrie musicale 

Imaginée par le compositeur André Manoukian et l’entrepreneur de la tech, Philippe Guillaud, Muzeek est une plateforme permettant de générer des morceaux de musique originaux, capables de s’adapter à un contenu audiovisuel (clip, vidéo, ..), grâce à l’intelligence artificielle. Les compositions originales enregistrées sur la plateforme par des musiciens professionnels sont insérées dans la solution d’IA de Muzeek, pour générer des dizaines voire des centaines de variations uniques.

Muzeek travaille avec des artistes qui viennent directement en studio pour composer leurs œuvres musicales, mais aussi avec des compositeurs et éditeurs qui leur confient leurs catalogues. Ces œuvres et ses déclinaisons sont protégées. Le compositeur conserve ainsi l’ensemble de ses droits sur ses créations. Les variations musicales sont conçues pour s’adapter et se synchroniser instantanément à n’importe quel support audiovisuel, l’algorithme de Muzeek étant en mesure de suivre le contenu d’une vidéo et de capter son rythme. 

Museek

Le marché de la production audiovisuelle est colossal : en moyenne, un adulte passe aujourd’hui presque 6 heures par jour à consommer de la vidéo sur différentes plateformes !” explique Philippe Guillaud. “Notre volonté est de faciliter la vie des professionnels et des créateurs à répondre à cette demande exponentielle, plus rapidement, tout en gagnant en qualité de contenu. A long terme, notre ambition est de faire de Muzeek le standard pour la synchronisation de contenus».

Muzeek s’adresse donc avant tout aux producteurs de contenus audiovisuels et notamment à la nouvelle génération de motion-designers qui créent pour le web et sont à la recherche de bandes sonores pour illustrer leurs contenus. Le business model de l’entreprise repose sur différents abonnements, dont la première formule donne notamment accès à 5 licences d’exploitation pour un usage web uniquement.

#BeautyTech: Amazon lance sa ligne de produits de beauté 

Suite à un partenariat, les produits de la jeune marque Fast Beauty Company seront exclusivement commercialisés sur Amazon. Première marque de produits de beauté lancée grâce à l’accélérateur de programmes d’Amazon, Fast Beauty Company a été fondée par les sœurs lettones Simona et Diana Kubasova. Toutes deux mannequins et influenceuses, elles ont voulu répondre à un besoin: prendre soin de sa peau rapidement et efficacement. Leur gamme de produits (masques pour le visage, cou, décolleté, ou encore lingettes démaquillantes) élaborée avec le dermatologue new-yorkais Dhaval Bhanusali, sera donc sur la marketplace d’Amazon. 

Fast Beauty Company

Amazon cherche à investir de plus en plus dans les secteurs de la santé, de la beauté et du bien-être. Le géant américain travaille actuellement avec Choice, une société de dispositifs médicaux (brassards de tensiomètre et des glucomètres). 

#Nomination: Quentin Sannié rejoint le conseil d’administration de Dreem

L’entreprise française de neurotechnologies Dreem annonce la nomination de Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet, au sein de son conseil d’administration. Sa mission principale sera d’accompagner l’entreprise dans ses développements futurs et dans son ambition de devenir la référence en matière d’expertise des troubles du sommeil. Quentin Sannié devrait pouvoir apporter son expérience acquise, notamment au cours des 10 années passées au sein de Devialet, l’entreprise française spécialisée dans les produits acoustiques haut-de-gamme et créatrice de l’enceinte connectée Phantom. 

«J’arrive comme un entrepreneur avec la volonté de partager mon expérience pour favoriser le développement de nouveaux projets. Je serai le miroir de leur ambition. Mon rôle sera essentiellement de les aider à inventer un futur pour Dreem», a déclaré Quentin Sannié, qui rejoint les autres membres du conseil d’administration, à savoir Stacy Feld de J&J, Emmanuel Audouard de BPI France, Xavier Niel, Laurent Alexandre, Olivier Gombert de Maif, Quentin Soulet de Brugière, et Hugo Mercier, cofondateur et président de Dreem.

#Privacy: NBC révèle qu’IBM a utilisé près d’un million de photos sans consentement 

En janvier, IBM a publié une étude de recherche intitulée « Diversity in Faces » pour déterminer si les systèmes basés sur l’intelligence artificielle étaient capables de développer des préjugés contre les gens, en fonction de leur apparence. Cependant, NBC a révélé qu’IBM s’est servi des photos de personnes provenant du site d’hébergement Flickr, sans demander l’autorisation à celles-ci. Près d’un million de photos ont été nécessaires pour cette étude.

Crédit: MajestiX B/Shutterstock

NBC a donc développé un outil à destination des utilisateurs de Flickr, pour leur permettre de vérifier si leurs photos ont été utilisées par IBM. L’outil de NBC permet de savoir à partir du nom d’utilisateur si IBM a utilisé ses photos. Dans ce cas, l’outil est en mesure de donner le nombre exact de photos utilisées. Si IBM a déclaré que les utilisateurs concernés peuvent se retirer de la recherche, le rapport de NBC suggère que cela reste difficile.

Plus d'infos

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This