ActualitéBusiness

Quentin Sannié épaulé par Franck Lebouchard à la tête de Devialet

Selon nos informations, Franck Lebouchard rejoint la société en tant que directeur général pour renforcer le management de Devialet. Son cofondateur, Quentin Sannié, n’aura désormais que la charge du produit et des partenariats de licence. Cette nomination est un marqueur fort de changement de la société, et a été communiquée contre toute attente aux salariés de l’entreprise ce matin.

Créée en 2007, Devialet, start-up française spécialisée dans les produits acoustiques haut-de-gamme et créatrice de l’enceinte connectée Phantom, emploie 400 personnes et dispose d’une quarantaine de magasins, ainsi que d’une présence dans 80 pays. Le chiffre d’affaires 2016-2017 (clôturé au 31 mars) était de 60 millions d’euros et la société, rentable.

Devialet vend ses produits sous sa propre marque, mais développe aussi une activité de licence de technologie et de marque, avec notamment l’opérateur britannique de télévision payante Sky.

Après plusieurs levées, notamment auprès de Bernard Arnault, Xavier Niel, Marc Simoncini et Jacques-Antoine Granjon, Devialet a ensuite bouclé un tour de table de 100 millions d’euros auprès d’investisseurs internationaux en novembre 2016. 

Franck Lebouchard a exercé cinq ans chez Colgate Palmolive puis quatre ans chez McKinsey, avant d’intégrer le groupe Castorama. Par la suite, il a dirigé pendant plus de huit ans les Cinémas Gaumont Pathé, puis rejoint le groupe Demos en tant que directeur général.

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode MediaPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Quentin Sannié épaulé par Franck Lebouchard à la tête de Devialet
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Cloud: Renault choisit Google pour mieux exploiter ses données industrielles
Copy link