ActualitéBusinessEuropeHealthcareInvestissementsLes levées de fondsStartup

Implicity lève 4 millions d’euros pour simplifier le suivi des pacemakers

Le montant

La start-up parisienne Implicity, spécialisée dans la télésurveillance des prothèses cardiaques connectées (pacemakers et défibrillateurs), a bouclé un tour de table de 4 millions d’euros mené par Serena Capital. XAnge et Cap Décisif Management ont également participé à l’opération. Auparavant, la société avait levé 800 000 euros en octobre 2017.

Le marché

Fondée en mai 2016 par le docteur Arnaud Rosier, également cardiologue et chercheur en intelligence artificielle, avec le soutien de David Perlmutter et Louis Pinot de VillechenonImplicity a vu le jour pour simplifier la télésurveillance des patients porteurs de pacemakers ou de défibrillateurs connectés. «La télésurveillance des prothèses cardiaques implantables représente en principe le domaine le plus abouti de la numérisation du secteur MedTech, avec des preuves cliniques d’amélioration majeure du pronostic du patient, une baisse des coûts pour le système de santé et une optimisation des ressources. Pourtant, de très nombreuses frictions existent qui empêchent les médecins de se saisir de ces technologies de télémédecine, et donc les patients d’en bénéficier», déplore le docteur Arnaud Rosier, co-fondateur et CEO d’Implicity.

Dans ce contexte, la jeune pousse s’est attelée à centraliser sur une seule et même plateforme le suivi des prothèses cardiaques connectées (pacemakers et défibrillateurs) conçues par les cinq fabricants mondiaux de ces dispositifs, à savoir Abbott, Biotronik, Boston Scientific, Medtronic et Microport). Pour ce faire, la société a développé une plateforme de télésurveillance qui s’appuie sur des algorithmes d’intelligence artificielle pour croiser les données du dossier médical du patient avec celles enregistrées par son pacemaker ou son défibrillateur. 

De cette manière, les cardiologues peuvent mieux accompagner leurs patients en ayant accès aux données essentielles sur une plateforme logicielle unique. En effet, le service permet la gestion à distance des alertes provenant des dispositifs connectés des cinq principales marques de pacemakers et de défibrillateurs dans le monde, avec à la clé un gain de temps et d’argent pour les établissements de santé. «Les technologies développées, en plus d’assurer un télésuivi efficace, permettront de filtrer les alertes et de prédire les défaillances cardiaques», assure Kamel Zeroual, Partner chez Serena Capital. A ce jour, la solution de l’entreprise est utilisée par une vingtaine d’hôpitaux publics et de cliniques privées qui leur permet de suivre plus de 8 000 patients en France. Dans l’Hexagone, plus de 500 000 personnes portent un pacemaker pour réguler leur rythme cardiaque.

Les objectifs 

Ce tour de table doit permettre à Implicity de renforcer ses équipes de ventes et marketing en France et en Europe, ainsi que d’accélérer la R&D pour aboutir à la mise à disposition sur le marché de nouveaux algorithmes pour améliorer le suivi et le pronostic des patients tout en diminuant les ressources nécessaires au fonctionnement de ces dispositifs médicaux connectés. Par ailleurs, la MedTech française prévoit de s’étendre à l’international, avec le déploiement d’un premier centre de données aux États-Unis dans le courant de l’année.

Implicity : les données clés

Fondateurs : Arnaud RosierDavid Perlmutter et Louis Pinot de Villechenon.
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : télésurveillance des prothèses cardiaques connectées
Financement : 4 millions d’euros en mars 2019

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This