ActualitéBusinessData RoomMarketing & Communication

[Décryptage] L’année 2012 de Keyade en 3 points clefs

Keyade Agency gère environ 120M$ de média dans le monde, en référencement payant, display, social média et mobile. Entre lancement de solution, ouverture de nouveaux bureaux et recrutements, FrenchWeb revient sur les événements marquants de l’agence en 2012.

  • juin 2012: Keyade ouvre son premier bureau à l’étranger, dans les Emirats arabes unis, sous l’entité Keyade Middle East. Basée à Dubaï, cette nouvelle structure rayonnera dans une région de dix-huit pays, du Maroc aux pays du Golfe. L’agence gère aujourd’hui l’ensemble du digital des hôtels Jumeirah dans le monde, le leader e-commerce Souq.com, l’Oréal ou encore Cleartrip, premier OTA de la région.
  • Septembre 2012: L’agence dévoile Madmetrics, sa solution de mesure et de conversion d’achat publicitaire. Le premier volet de l’offre est dédié à l’optimisation et à la réalisation des pages d’arrivées. Julien Babin, cofondateur de Keyade, expliquait alors: « La performance des pages d’arrivée est directement liée à la source d’acquisition. Les deux doivent être travaillées ensemble, car à chaque source de trafic, sa propre page gagnante. Optimiser les landing pages de façon dissociée de l’achat média ne permet pas de maximiser la conversion ». Après Meetic, Anxa, Interflora et Fnac Spectacles, c’est La Redoute qui vient d’opter pour la solution multicanale.
  • Durant l’année, Keyade Agency a également piloté de belles campagnes, comme celle de Parrot pour le lancement du casque Zik à travers le monde. Enfin, la fin d’année 2012 aura été marquée par les gains des campagnes Facebook Europe de Meetic et des campagnes de Yahoo!

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Décryptage] L’année 2012 de Keyade en 3 points clefs
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?
« Les acteurs les plus technologiques sortiront gagnants de la consolidation des services de paiement »
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée