ActualitéMedia

[Décryptage] Comment M6 thématise sa croissance digitale

En novembre dernier, le groupe M6 aurait attiré près de 14M de VU sur l’ensemble de ses plateformes web. Alors que les sites de chaînes, d’émissions et de services de rattrapage du groupe ont comptabilisé 4,7M de VU, les portails thématiques ont, pour leur part, rassemblé près de 8,6M de VU. Un chiffre en hausse de 15% en l’espace d’un mois. Cette performance traduit donc directement la politique active du Groupe qui a, depuis un an, mis l’accent sur les portails thématiques, via notamment la multiplication d’acquisitions.

auto-buzz-sport-prestige-action-tuning-et-eve-auto-rejoignent-turbo-fr

Un politique de croissance externe

En mars dernier, M6 Web, filiale du groupe, a notamment mis la main sur quatre sites d’information dédiés à l’actualité automobile : Auto-Buzz, Sport-Prestige, Action-Tuning et Eve-Auto. Jusqu’alors propriété du groupe Ellop Média, l’acquisition de ces sites, dont le montant n’a pas été dévoilé, visait à renforcer l’offre proposée par le site Turbo.fr.

Toujours dans une logique de croissance externe, M6 Web a, ensuite fait l’acquisition, en novembre dernier, des sites Tom’s Games au groupe BestOfMedia. L’acquisition, dont le montant n’a pas été dévoilé, portait alors sur les plateformes jeuxvideoPC.com (actualité des jeux vidéo) et jeuxvideo-flash.com (catalogue de jeux gratuits en ligne). Objectif de l’opération : renforcer son offre sur le secteur. Le groupe édite, en effet, depuis 10 ans le site jeuxvideo.fr. L’audience des 3 sites réunis attendrait ainsi 2,4M de VU.

Par ailleurs, le groupe M6 aurait également investi à hauteur de 3M € dans la start-up Panorabanques, lancée initialement par le cofondateur de Mister Gooddeal, Guillaume Clavel. Le site revendiquait 70 000 visites au mois de mai et visait 200 000 visiteurs d’ici la fin de l’année 2012.

Le lancement remarqué de nouvelles plateformes

Outre ces acquisitions, mais toujours dans une stratégie « thématisée », M6 Web et RTL Interactive ont lancé il y a un an un nouveau portail de jeux en ligne. Baptisée Gamechannel, la plateforme s’adresse aussi bien aux casual gamers qu’aux joueurs assidus. Le portail offre la possibilité de jouer gratuitement à des jeux virtuels et à des jeux MMO (massivement multi-joueurs), fonctionnant directement au sein du navigateur web, sans téléchargement ni installation de logiciel. La plateforme se veut également axée sur le social gaming et offre donc, dans cette optique, de nombreuses fonctionnalités communautaires. Le portail a d’abord été lancé simultanément en France et en Allemagne.

golden-moustache

Le groupe s’est enfin fait remarquer avec le lancement d’une nouvelle plateforme baptisée Golden Moustache. Propulsé le 8 november dernier, le site Golden Moustache se présente comme un nouveau portail d’humour avec au menu : web séries, parodies, programmes courts ou encore dessins animés, articles et photos. Fort de ces contenus, le nouveau site souhaite devenir un laboratoire pour la nouvelle génération des talents du web. La plateforme GoldenMoustache a notamment fait parler d’elle lors de son lancement. Le site proposait en effet aux internautes de déshabiller un couple avec simplement quelques clics de souris, en « likant » la page Facebook dédiée. Un coup de pub qui semble avoir fonctionné puisque une semaine après son lancement, la plateforme revendiquait près d’1M de vidéos visionnées.

Le dossier complet sur le Digital chez M6

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Décryptage] Comment M6 thématise sa croissance digitale
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Uber: 6 000 agressions sexuelles enregistrées aux États-Unis en deux ans
Copy link