Actualité

Deezer, Beezik et Vidéo à volonté sur le chemin d’une labellisation Hadopi

La Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet a publié hier les noms des trois premiers sites pré-sélectionnés pour une prochaine « labellisation d’offres en ligne de contenus protégés par un droit de propriété littéraire et artistique ».

Il s’agit évidemment pour eux d’avoir un sceau officiel de l’Hadopi sur la légalité des contenus numériques qu’ils proposent.

Deezer, Beezik et Vidéo à Volonté ont passé le premier barrage de vérification de la recevabilité de leurs demandes parmi les 15 dossiers déjà soumis à la Haute Autorité.

Lorsque l’un d’entre eux est retenu, l’Hadopi publie son mom et, à compter de cette date, les titulaires de droits disposent d’un délai de quatre semaines pour présenter leurs objections éventuelles.

Un moteur de recherche est mis en place pour que les ayants droit puissent vérifier le catalogue des sites retenus. Si, après ces quatre semaines, aucune objection n’est formulée, l’Hadopi statue au plus tôt sur l’attribution du label. Sauf imprévu, les trois sites devraient donc logiquement être labellisés assez rapidement.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Deezer, Beezik et Vidéo à volonté sur le chemin d’une labellisation Hadopi
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués