ActualitéArts et Culture

Deezer pourrait faire son apparition aux Etats-Unis dès 2014

Véritable icône française du numérique, Deezer enchaine les bonnes nouvelles ces derniers temps. Alors qu’il a récemment annoncé avoir franchit la barre des cinq millions d’abonnés dans le monde et ajouter de nouvelles fonctionnalités à sa plateforme, le géant de la musique en ligne s’apprêterait à traverser l’Atlantique pour faire son entrée sur le marché américain.

« A priori c’est un projet pour 2014, la date de lancement n’est pas encore décidée. Mais 2014 sera pour nous une année américaine » a précisé le directeur de la technologie au cours d’une interview accordée à l’AFP. Il serait cependant exclut de se lancer seul sur ce marché. Au même titre que vente-privée, autre fleuron français de l’internet, qui s’était lancé au pays de l’Oncle Sam en 2011 en partenariat avec American Express, Deezer chercherait à son tour un partenaire local, en particulier un opérateur télécom.

Présent dans plus de 180 pays, la société avait jusqu’alors axé son internationalisation sur les pays émergents pour se développer, laissant les Etats-Unis à son grand rival, le Suédois Spotify, et quelques acteurs de moindre tailles. « C’est un vrai préjudice pour nous de ne pas [y] être » a recoonu l’intéressé.

Les Américains sont en effet de gros consommateurs avec un chiffre d’affaires de 7,1 milliards de dollars en 2012 selon la RIAA (Recording Industry Association of America, ndlr), les plateformes en ligne (Pandora, YouTube, Vevo) ayant représenté près de 10% des revenus et plus de la moitié de leur croissance.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Deezer pourrait faire son apparition aux Etats-Unis dès 2014
La Grande Démission: comment TikTok précipite la mue du marché du travail
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs. (MAJ le 29/01/22)
[Made in Bordeaux] Qui sont les 20 startups à impact à suivre en 2022 ?
MICHEL COMBES
SoftBank: Marcelo Claure claque la porte, le Français Michel Combes promu DG de SoftBank International
Les cookies internet n’ont jamais été conçus comme des outils d’espionnage, affirme leur inventeur
Portrait de Christel Heydemann, du BCG à la direction générale d’Orange