ActualitéBusinessFonds d'investissementInvestissementsLes levées de fondsTech

Dejamobile lève 2,5 millions d’euros pour démocratiser le paiement mobile

Le montant

Dejamobile, start-up qui édite des solutions logicielles de transactions mobiles, annonce un tour de table d’un montant de 2,5 millions d’euros. Cet investissement a été mené auprès de Newfund et de François Enaud, ancien président-directeur général du groupe Steria.

Le marché

Fondée en 2012 par Houssem Assadi, Ahmad Saif et Bertrand Pladeau, Dejamobile développe des solutions de paiement mobile utilisant des technologies d’interaction de proximité (NFC, QR Code etc).

La société travaille notamment sur la solution ReadyToTap Payment qui s’intègre directement dans les applications des banques. Elles peuvent ainsi proposer le paiement sécurisé via mobile. Cette offre est aujourd’hui utilisée par près de 30 millions de personnes bénéficiant d’une carte bancaire. Parmi ses clients, la start-up compte le Crédit Agricole. Le groupe utilise cette solution pour son service «Paylib de proximité».

L’objectif

Avec cet investissement, Dejamobile ambitionne de devenir leader européen des solutions de transactions électroniques en marque blanche d’ici 3 ans. «Avec ces nouveaux moyens et ces nouveaux partenaires, Dejamobile sera mieux à même de relever les prochains défis: croissance à l’international, accompagnement des
clients et poursuite d’un ambitieux programme de R&D et d’innovation», détaille Houssem Assadi, CEO et co-fondateur de Dejamobile.

Les données clés:

  • Fondateurs : Houssem Assadi, Ahmad Saif et Bertrand Pladeau
  • Date de création : 2012
  • Levée de fonds : 2,5 millions d’euros en octobre 2017

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Dejamobile lève 2,5 millions d’euros pour démocratiser le paiement mobile
Nestor
FoodTech: Elior rachète la startup Nestor pour compléter son offre auprès des entreprises
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise
E-commerce: StockX lève 255 millions de dollars pour une valorisation à 3,8 milliards de dollars
Jeux vidéo
Gaming: le CNC consacrera 4,2 millions d’euros pour les créateurs de jeux vidéo en 2021
Fuites, piratages… : comment éviter que nos données circulent?